• 2176 visits
  • 117 articles
  • 660 hearts
  • 1121 comments

Bienvenue 03/03/2016


Bonjour et bienvenue sur mon blog !


Le Trio ILR mais qu'est ce que c'est ? Après mûre réflexion j'ai trouvé ce nom qui signifie : inventer, lire, rêver. Et oui c'est ce qu'il se passe chez moi. Ce blog me permet de partager ma passion, l'écriture. Je vous invite à la découverte de mes histoires en espérant qu'elles vous plairont.  N'hésiter pas à commenter même si vous n'aimez pas je suis ouverte à tout !

Je n'ai plus qu'à vous souhaitez bonne lecture et merci de passer par ici.
 
Un petit lien vers wattpad : ici Coin PUB et répertoires juste ici : ici 
Le sommaire sur cet article : ici
 
#ILR inventer, lire, rêver...
 

Tags : Bienvenue sur mon blog!

Sommaire 03/03/2016

Sommaire


* Je t'aime mais... : statut : terminé


Sommaire
Talia, est en fac de psycho et, a une fâcheuse manie de s'asseoir toujours à la même place dans le bus. Un jour de pluie, quand elle rentre de la piscine, cette place est occupée. Un garçon se tient là, avec son sac rouge. Qui est-il ? Elle ne le sait pas, mais il va bousculer ses habitudes. Comme on dit "le hasard fait bien les choses...", une belle histoire peut-elle démarrer ? Ou le cauchemar ne fait que commencer ?
 

* Orpheline : statut : terminé

Moi c'est Félicity pourtant je devrais plutôt m'appeler " Ratée". Orpheline depuis ma naissance, et baladée de foyer en foyer, tout dans ma vie est loupé. Aujourd'hui j'ai dix-sept ans, et un caractère endurci par tout ça. J'encaisse les coups durs les uns après les autres, mais je ne suis plus celle que j'étais. Fini la petit fille sensible et naïve, j'ai compris que plus personne ne viendra me chercher...Je sais que je dois apprendre à vivre de moi-même et ne faire confiance à personne. J'ai enfin était adoptée pourtant j'attends la majorité pour me casser... Pourquoi ? Si vous tenez à le savoir je vous laisse découvrir mon histoire.
Sommaire










                                                                                                                               * Le Journal De Roseline : statut : terminé

Sommaire


 
Moi, Roseline, je vais avoir 18 ans le 03 octobre. Je vais écrire mon premier journal intime où je vais raconter mes journées jusqu'au jour où je vais apprendre que mon père n'est pas mort. Pourquoi ?  Car ce n'est tout simplement pas lui ! Mais qui est ce alors ? Je vais aussi apprendre que j'ai une jumelle ! Pendant 18 ans de ma vie j'ai vécu dans le mensonge mais qui sont ces deux personnes qui vont alors perturber mon train train quotidien ? Mais je vais aussi parler de ma vie de lycéenne avec tout ce petit monde mon ennemie Pamela, mes meilleures amies Cynthia, Élodie, Émeline, et Camélia. Et Mélodie, Claire et Clément qui complète notre groupe d'amis avec mon meilleur ami Marco qui est aussi celui dont je suis secrètement amoureuse. Entre rire, larmes, amour, amitié, coup bas, désillusion, couple, rupture, danger, mort, voyage, accident, maladies, mariages, divorce, bébé, déménagement, police, anniversaire, soirée, parents, vacances et lycée venez découvrir                                        ma vie !
 

*Le Journal De Roseline 2 : statut : terminé
Sommaire


J'ai décidé d'écrire un second journal où Roseline a 37 ans, elle est mariée avec Nathan, ensemble ils ont une fille âgée de 15 ans qui rentre en seconde prénommée Roxanne. Mais Roseline n'est plus la seule à écrire, c'est une alternance entre la vie de la mère et celle de sa fille. Alors entre coups de blues, fous rires, entre aide, colère, larmes, amour et relation entre parents et enfants. Sans oublier tout le groupe Emeline, Elodie, Marco, Nathan, Camélia, Cynthia, Claire, Clément, Mélodie et Yann, mais aussi Pamela et Jonas. Venez découvrir les nouvelles aventures de Roseline entant qu'adulte, mais aussi de sa fille qui devient lycéenne.
 




          Chapitre 17

* Un bout de ma vie : statut : terminé


Sommaire
C'est fini. Ma vie est finie. Rien ne sera jamais plus comme avant. Il a fallu que sa m'arrive à moi, alors que ça aurait pu arriver à n'importe qui d'autre. Il faut croire que c'est le destin si je suis enceinte ! Moi qui d'habitude respecte tout à la lettre, j'ai enfreins une fois, une seule fois les limites de l'alcool et je me retrouve non seulement bourrée et en plus de cela enceinte ! Et de qui ? Je ne sais pas moi-même. Je crois que ce qui me fait le plus peur c'est de l'annoncer à mes proches. J'entends déjà les autres filles me traiter d'allumeuse, ma mère me dire que je suis la pire fille qu'elle n'ai jamais eu, et mon père me priver de sorties à vie ! Et comment je vais retrouver avec qui j'ai conçu ce bébé ? Je ne suis pas la seule responsable mais malheureusement c'est moi que l'on va juger ! Il est trop tard pour avorter, je vais devoir le garder, mais qu'est ce que je vais faire ? Je n'ai pas envie de vivre au milieu des couche-culotte, des biberons, des bavettes et tout le reste. Je suis trop jeune pour avoir un enfant à seulement 16 ans. Ce n'est pas comme s'occuper des autres enfants, comment voulez-vous que je pouponne un nourrisson ! En plus de ça je vais prendre du poids si c'est pour ressembler à une baleine il en est hors de question ! Si j'avais su je n'aurais jamais été à cette soirée. De toute façon tout est encore confus dans ma tête, le problème pour l'instant c'est mes parents !
 
Chapitre 1         Chapitre 9
 Chapitre 2         Chapitre 10
Chapitre 3          Chapitre 11
 Chapitre 4         Chapitre 12
Chapitre 5         Chapitre 13
Chapitre 6         Chapitre 14
Chapitre 7 et 8  Chapitre 15

* Monogatari Nanami : statut : terminé


Sommaire





Nanami Natsume c'est moi. Je viens d'avoir 15 ans et je rentre en seconde. Bon ben voilà ma présentation en mode rapide. C'est la première fois que je fais un blog et donc ça va m'aider à me libérer. Je sais que j'aurais pu avoir un journal et ne pas déballer ma vie sur le net mais je me dis que vous pourriez me conseiller. Enfin bref je vais faire des articles où je parlerais de ma vie et de mon entourage. Je mettrais peut être d'autres choses à voir. Donc si vous avez envie de suivre le quotidien d'une fille qui débarque à Tokyo vous n'avez plus qu'à cliquer ici.  




Projet               Chapitre 8
Personnages      Chapitre 9
Chapitre 1         Chapitre 10
Chapitre 2         Chapitre 11
Chapitre 3         Chapitre 12
Chapitre 4         Chapitre 13
Chapitre 5         Chapitre 14
Chapitre 6         Chapitre 15
Chapitre 7         Chapitre 16

Tags : Sommaire . - JDR - JDR2 - je t'aime mais... - Orpheline - monogatari nanami - un bout de ma vie

COIN PUB ET REPERTOIRE 18/07/2017




Laisser un lien vers votre blog, j'essaierais de jeter un ½il !

Je tenais également à mettre un lien vers un blog super, pleins d'astuces et d'idées, tenu par une personne très gentille et sympathique qui prend la peine de répondre et de partager ses expériences personnelles sans attendre quoi que ce soit en retour alors si vous voulez aller le découvrir voici le lien : <3

Si vous aimez les histoires revisitées il faut absolument lire celles de ce blog : *^*
Un blog qui pour moi n'est pas assez regardé pourtant c'est génial !


Je suis répertoriée chez
 
* hato-no-monogatari
* direkutori-no-ryu
* librairieducoeur
* livresinroom
* tornrepertory
* repertxryoffictions

* labijouterie
* repertoirdulecteur
* unrepertoiredefictions
* chocolat-repertoire
* musicorepertoire


Merci beaucoup à vous, j'invite mes amis à découvrir ces blogs.

Tags : coin pub

Je t'aime mais... : Chapitre 1 02/02/2017


 

Chapitre 1 :

 

Merde !
 
Il pleut et je n'ai pas prévu de parapluie, mais mon bus n'arrive pas avant un quart d'heure. Je trépigne d'impatience devant la grille blanche du bâtiment, en me dandinent d'une jambe à l'autre. Profitant du temps qu'il me reste à attendre, j'envois un texto à ma mère pour la prévenir que je vais rentrer plus tôt. Une envie me dévore : m'asseoir dans ce bus, à ma place, le quatrième siège dans la rangée de gauche. Je mettrais mon pied sur le chauffage et poserais mon sac rose qui me servira d'accoudoir sur le siège d'à côté . Voilà mon rituel de chaque soir quand je pars de la gare. Aujourd'hui c'est à la piscine que je prends mon bus puisque je viens de finir mes heures de natation mais mes habitudes ne changent pas.
 
Mon bus apparaît au coin de la rue, il se dirige tout devant et s'arrête à mon niveau. Je me précipite sur l'escalier, passe ma carte Badgéo, et lance un "salut" au chauffeur. Après quelque pas je me stoppe net, quelqu'un est assis à ma place. Depuis le lycée jamais personne n'aimait s'asseoir devant. Je fais la mou et me place en face pour observer le garçon qui s'est assis à cette fameuse place. Je ne le connais pas, mais il tourne sa tête vers moi. Je détourne le regard et rougit. Quand je me retourne, au lieu d'entendre quelque chose du style " tu veux ma photo ", il me sourit. Un sourire timide mais plein de sympathie. Je lui rends son sourire et puis nous nous tournons à nouveau. Observant le paysage à travers les gouttes et la buée de la vitre, je sors mes écouteurs. Ma playlist spécial bus est en marche, enfin le week-end.

Hâte d'arriver à la maison pour finir mon livre. Le trajet dure à peine dix minutes, j'arrive à l'arrêt et me dépêche pour ne pas avoir les cheveux trop mouillés. Les miens ne frisent pas quand il pleut, ils deviennent encore plus raides qu'avant. En plus de ça je les ai séché avant de sortir de la piscine. Bref, j'accélère le pas, et arrive chez moi, je m'engouffre avec le brassage de l'air dans la porte d'entrée. Je me jettes sur le canapé après avoir rangé mon sac, retiré mes chaussures et accroché ma veste.
 
Il est 19h00, Jason vient d'arriver, mon frère à l'heure une fois dans sa vie. Attention on ne le dit pas à la française merci de le prononcer à l'Américaine. Il n'y peut rien le pauvre, ma mère est fan de mythologie, heureusement pour moi je ne m'appelle pas Aphrodite. J'ai hérité du prénom Talia et j'en suis plutôt fière ! J'avais réellement peur de comment j'allais me nommer, c'est vrai quoi, ce sont nos parents qui ont l'honneur de choisir notre prénom alors que c'est nous qui allons le porter. Je connais beaucoup de gens qui aimeraient en changer, alors que moi je ferais tout pour le garder. Je sais bien que mamie Talia fait un peu niais par rapport au bon vieux mamie Monique ou Yvette, mais pour l'instant à 22 ans ça me va.

J'ai eu un peu de mal pour le démarrage à la fac mais tant que j'en sors avec mon diplôme, je serais satisfaite. Je me rappelle du bac, j'espérais avoir une mention, sinon je m'en serais voulu toute ma vie de l'avoir au ras des pâquerettes juste 10 tout pile. Mon frère l'a eu avec mention bien, un BAC S et en plus de ça section européenne anglais. Il s'est lancé dans des études de médecine pour devenir chirurgien cardiaque. Bon courage Jason, mais je sais qu'il réussira. Il réussit toujours tout de toute façon, délégué 3 ans de suite au lycée, membre du conseil d'administration, meilleur de sa classe, 2ème de sa promotion en première année de médecine, et champion régional de taekwondo. Je crois que c'est pour ça que j'ai commencé la natation et ça me réussit plutôt bien, au moins dans ce domaine, je le bats. Bon ça va, j'ai aussi eu mon BAC avec mention bien.

 
<< A table ! lance ma mère
 
- J'arrive. >>

 
Lundi matin, il est 6h25, l'heure où je dois me lever. Je rechigne pendant cinq bonnes minutes puis descend dans la salle de bain. J'ai dix minutes pour me préparer entre la toilette , l'habillage, les cheveux et le maquillage. Je prends quinze minutes pour manger, puis je remonte pour me brosser les dents avec un créneau de cinq minutes. Après je réveille ma mère et je pars à 7h08 précise. C'est fou comme une minute le matin peut se révéler précieuse. Si je pars à 7h09 je vais être en retard. Je prends mon sac à la volé et marche rapidement jusqu'à la mairie.

J'espère retrouver ma place ce matin au risque d'être de mauvaise humeur. Je saisis l'occasion d'être la première à mettre un pied dans le bus pour me placer où je le souhaite. J'ai réussi à gagner mon siège. Au moins le matin personne ne s'assoit devant, je ne sais pas ce qu'ils ont tous avec leur banquette arrière ! Tout le monde ressemble à des zombies, aucune parole. Moi-même je dors à moitié, je ne rêve que d'une chose qu'il éteigne ces fichus lumières blanches et qu'il laisse juste le néon vert. Je ferme légèrement les yeux en me rappelant ma leçon de bio.

 
C'est l'heure de déjeuner, je rejoins les filles pour aller à la cafet.
 
<< J'espère qu'il y aura des légumes ! >>

Ah, ça c'est Hanna, l'écologiste engagée. En réalité, elle est juste végétarienne et à fond dans la défense de la cause animale. C'est une fille pour qui je donnerais mon rein, mais il est hors de question que j'arrête de manger de la viande. Elle le sait mais ça ne l'empêche pas de me faire un discours sur tout ça à chaque fois que je mange un hamburger.
 
<< Tant que j'arrive à voir ce que je mange, je m'en fiches ! >>
 
Et voilà Océane, elle est daltonienne. Contradictoire pour quelqu'un qui adore les fringues et qui assortis mieux les couleurs que moi. C'est la maman du groupe, elle sait tout ! Elle peut faire le ménage et la cuisine, s'occuper d'enfants ou de personnes âgées et même prendre du temps pour lutter contre les stéréotypes. Elle adore tout nettoyer et pourtant c'est une vraie féministe ! C'est vraiment une fille faite d'opposition.
 
<< C'est vrai que j'ai faim là ! >>
 
Mélissa, notre virtuose du piano. Elle aurait pu faire le conservatoire de musique à Paris mais elle a préféré faire S et maintenant des études de médecine. Pour elle toute la musique est une science, c'est pour ça qu'elle voudrait guérir à travers sa passion.
 
<< Je crois qu'on arrivera à temps pour avoir du dessert. >>
 
Et ça, c'est moi, la sportive. Je n'ai rien de particulier à part que je suis gauchère. Je ne défens pas de cause mais j'adore partir à la chasse des fautes de français, mon domaine c'est tout ce qui est littéraire et pourtant je ne suis pas en fac de lettre.
 
<< On a un nouveau en droit, il s'appelle Bastien et il est pas mal du tout. lance Hanna
 
- Il vient d'où ? demande Mélissa
 
- Du bled à Talia !
 
- Ah bon ? dis-je interloquée. Et il ressemble à quoi ?
 
- Blond, des petites fossettes quand il sourit, des yeux émeraude, taille moyenne, et sac rouge.
 
- Parfait pour Talia ça ! réplique Océane mais je n'écoute plus.
 
Un sac rouge ?
 
- Ah le voilà, Bastien salut ! hurle Hanna au mec qui marche avec son plateau >>
 
Il nous sourit à toutes, et là je le reconnais, le mec qui m'a piqué ma place dans le bus. Le fameux garçon au sac rouge, c'est lui. Alors comme ça il est nouveau et il habite dans mon village ? La probabilité d'avoir un nouveau de mon village dans la même université c'est fou ! Et bien sûr, Hannah lui a cash sauté dessus, elle repère vite les nouveaux. En tout cas la guerre pour le bus va donc démarrer !

Tags : je t'aime mais...

Le Journal De Roseline : Chapitre 1 03/08/2015


 

LE JOURNAL DE ROSELINE


Mardi 8 septembre à la maison

J'écris mon premier journal, à cause de ma mère ! Elle veut que j'exprime mes sentiments, par écrit et non par la parole ! Résumons en quelques mots : j'en ai marre ! Pamela et son groupe de teignes qui la suive comme des chiens suivent un os, me soulent de plus en plus ! Des pimbêches ! Je rappelle qu'elles m'ont laissé tomber au début de la rentrée en seconde. Oui le lycée ça change les gens. Mais heureusement  Élodie, Cynthia, et Camélia que je connais depuis le CP sont là ! Ma meilleure amie est en internat du coup je ne peux pas la voir au lycée !

Mardi 8 septembre 19h42 toujours à la maison


Ecrire n'est peut être pas si mal. C'est sûr je préfère insulter Pamela à pleine voix que des rédiger des mots dans un cahier. Mais au moins je vais pouvoir décrire mes sentiments pour Marco.  Dire je t'aime est compliqué, l'écrire l'est moins. Surtout que je n'en parle pas à ma mère ! Un amour à sens unique !

Mardi 8 septembre 22h30

Ca y est, il est là le piège ! Ma mère veut lire mon journal ! On se calme de suite ma cocotte ! Si tu veux que j'inscrive mes pensées c'est pour moi, pas pour toi ! Sinon ca ne serre a rien que j'ai un journal, je peux alors exprimer mes sentiment directement avec elle !

Mercredi 9 septembre 11h02

Ma mère qui veut faire du shopping, elle est bien bonne celle là.  J'en suis encore toute "retournée" ! Jamais en 18 ans d'existence, madame n'avait proposé de m'emmener en ville. Sachant que maintenant je peux y aller seule. En plus elle va m'emmener dans des boutiques classes à ce qu'il paraît. J'ai hâte de voir ça.

Mercredi 9 septembre 15h52 de retour à la maison

Retour à la normal ! Ma mère n'a pas cuisiné à midi ( ce matin elle avait fait des crêpes, rendez-vous compte ! ), les magasins était géniaux mais je n'ai rien eu le droit d'acheter ! J'ai croisé Pamela, elle m'a nargué et je la haie !!! Je ne peux plus la voir en peinture c'est affreux ! Ce qui m'a étonné c'est que son groupe de pimbêches n'était pas avec elle ! Cela serait suspect qu'elle les ai lâchés car sans elles, elle ne peut rien faire. Elle était presque perdu c'est à croire qu'elle ne savait pas où trouver les boutiques. Bon arrêtons de parler d'elle. J'ai croisé Marco et on a discuté vite fait, puis ma mère qui même si elle le connaît, s'empresse de me poser des questions ! Je n'ai rien à lui dire puisque les seuls sujets de conversations que nous avons ce sont : si j'ai fait mes devoirs ou si j'ai fait mon lit que des trucs comme ça. Alors comment voulez vous que je lui parle de trucs privés, elle ne serait même pas me conseiller ! Oui parce qu'elle pense que je suis coincée au point de ne pas ramener de petit copain, génial ! C'est obligatoire à 18 ans d'avoir un mec ?

Mercredi 9 septembre 16h03


Ma mère a faillit lire mon journal parce que  je l'ai laissé traîner dans le salon. Elle l'avait en mains, mais heureusement  je suis arrivée à temps sinon tout aurait été foutu ! Elle aurait tout lu là et ça, ça aurait été la catastrophe du siècle ! Surtout que je compte dire tout ce que je pense de Marco. Mon meilleur ami mais celui que j'aime depuis le collège ! Je n'arrive pas à lui dire que je l'aime même si dès fois je regrette de m'être dégonflée ! Qui sait, peut être qu'à la saint-valentin 2019 j'oserais enfin lui dire. Même Cynthia me dit que ce serait peut être le moment là ! ( en même temps vu depuis les années que ça dure ) En plus c'est tout à fait mon type : blond au yeux bleus ! ( à peine stéréotypé )

Mercredi 9 septembre 17h00
J'ai pratiqué du rythmique ruban pendant 4 ans c'était génial mais Pamela est venue tout gâcher ! Quand elle venue à l'entraînement, elle croyait déjà qu'elle était la star. J'entendais des phrases du style " je suis la meilleure !" Ça m'énerve encore plus qu'elle raconte à tout le monde que c'est la plus forte : la blague ! J'ai donc laissé tomber ce sport car la moitié de l'équipe me snobait ! Mais ce qui m'énerve le plus c'est quand elle parle à Marco ! J'avoue je suis assez jalouse ! Elle qui pense encore que je suis sa pote mais je fais genre, sinon les gens vont se retourner contre moi !

Jeudi 10 septembre en perm

Ce matin maman était "normale", comme d'habitude, sans aucun souci ( après notre dispute d'hier au sujet de ce fichu carnet ! ) elle m'a demandé si mon lit était fait ( oui c'est sûr que après les nombreuses fois où elle me l'a rabâché, je n'en suis pas capable )! Bref...  Ce matin pas de Pamela en vue, pauvres chéries que sont ses cop's ! Perso ça nous a bien fait rire ! On est allées en cours de français et Pamela est arrivée 10 minutes en retard sans mot d'excuse et la prof ne lui a rien dit. Elle a fait son entrée de star en beauté et avait son sourire de petite punaise prétentieuse qu'elle a quand elle préparé un salle cou ! Le pire c'est que madame s'est assise parce que, quand c'est elle, sans mot ce n'est pas grave !

Jeudi 10 septembre après la cantine

Je sais maintenant pourquoi Pamela avait son sourire idiot : une baston ! Deux mecs se sont battus pour ses beaux yeux, les pauvres ils ne savent pas à quoi ils s'attendent. Le dernier mec que Pamela a largué c'était Clément Salto : très beau et super gentil. Je peux vous dire que Clément n'est plus ressorti avec une fille pendant 2 ans avant qu'il tombe amoureux de Claire Richer. Les deux sont dans notre groupe et Mélodie ( la meilleure amie de Claire ), également. C'était aussi ma partenaire de course d'orientation, une fille pétillante.

Vendredi 11 septembre 14h35

Emploi du temps à la con qui fait que je me retrouve avec des heures en plus, la misère !

Samedi 12 septembre 16h32

Après-midi avec Marco c'était cool ! Même que j'ai eu le droit à un câlin, bon ok c'était par hasard parce que j'ai trébuché. ( n'empêche que j'en ai profité ) En prime aujourd'hui c'est mon jour de chance je dors chez Cynthia ! ( ma mère est d'accord, mettez une croix dans le calendrier ) Macdo et soirée pyjama : la totale !

Dimanche 13 septembre 19h00
Comment dire que ma vie est géniale ? ( pour une fois ) Déjà la soirée c'était carrément cool ! Je n'aurais jamais cru dire ça un jour et pourtant c'est la vérité ! Sérieux, car entre Pamela, Marco, ma mère et Émeline je commençais à perdre espoir. Et du coup non ma vie est un conte de fée éveillé !

Lundi 14 septembre 9h16

Ma journée débute mal et même très mal ! Déjà ce matin, je me suis habillée comme un sac, car j'ai mis du dentifrice sur mon pantalon préféré. Je loupe mon bus, résultat j'arrive avec 10 minutes de retard ! J'ai oublié mon devoir de chimie donc un mot dans mon carnet nickel ! Et le pire pour finir, j'ai dis les quatre vérités sur Pamela involontairement. C'est le prof qui a commencé à lire ma rédaction de philo mais j'ai rendu la mauvaise copie, la merde... Du coup, la meuf elle vient chez moi, elle me baffe, et personne ne lui a rien dit car elle passe encore une fois pour la victime . Mais d'un autre côté je suis soulagée de lui avoir tout raconté. Même si ce n'était pas les meilleures circonstances (oh non c'est sûr ! ) Bref l'horreur : retard, mot dans le carnet, personne ne me parle plus, et les professeurs son désagréables pourtant ça ne les regarde pas !!! Heureusement je peux toujours compter sur mes meilleures amies.

Lundi 14 septembre 10h58

Je pensais que c'était impossible d'être encore plus dans la mouise mais là, ma mère a été convoquée. Je n'imagine même pas les réflexions que je vais entendre en rentrant : punie, privée de sorti, vas dans ta chambre et sa phrase fétiche : surtout tu n'en sors que pour dîner.( alors que dans ma chambre, j'ai mon ordi, ma télé, mes bouquins et mon portable ) Et évidemment c'est encore une fois à cause du sujet Pamela !

Lundi 14 septembre 13h02
Je suis entrain de fondre en larmes, Camélia et Élodie me font la gueule ! Sérieux ? Elles ne veulent plus me voir. Pourtant elles savent très bien, tout ce qui s'est passé ! Il y encore quelque temps je disais que ma vie était un conte de fée, heureusement que j'ai souligné un conte de fée EVEILLE !!! Il me reste juste Cynthia ! Pourquoi tout cela m'arrive à moi. Qu'est ce que j'ai fait pour mériter ça ? Serait-ce à cause des critiques que j'ai pu dire sur Pamela ou alors tout simplement c'est moi le problème ! Je devrais me remettre en question !

Lundi 14 septembre 17h32

C'est comme je l'avais prédis " Punie, privée de sortie, dans ta chambre ... " Mais cette fois ça a été "n'en sors plus jusqu'à demain voila ton dîner que ça te plaise ou non il n'y a que ça ! Je suis déçue Roseline, je ne pensais pas ça de toi." Alors je suis montée dans ma chambre et j'ai allumé mon ordinateur. Je viens de recevoir pleins de messages de gens qui m'insultent sauf :
Marco : Coucou Roseline, je voulais savoir si tu allais bien. Tu n'as pas été très gâtée aujourd'hui ! T'en fais pas pour Pamela c'est une grande fille, elle s'en remettra ! Et puis c'est une cruche tfaçon !
 
Roseline : Coucou Marco, merci beaucoup pour ces mots de réconfort c'est vrai je n'ai pas été gâtée je te remercie !

Mardi 15 septembre 8h06
Aujourd'hui je n'ai pas cours ( grève) et ce n'est pas plus mal ! Je continue à recevoir des messages à la con. Et ce matin un de Pamela :
 
Pamela : Salut Roseline, je voulais juste une info, tu penses tout ce que tu as dit ? Moi qui ne t'ai jamais rien fait !

Roseline : Écoute je ne voulais pas avoir de compte à rendre à qui que ce soit et surtout je ne voulais pas avoir la merde avec toi ! Que tu me crois ou non ! Tu te souviens que tu m'a lâchement abandonné au début de la rentrée et même fin collège déjà ! Tu te prends pour ce que tu n'es pas, plus les jours passent et plus mon avis sur toi se dégrade ! Pour info tu n'es pas le centre du monde, tout ne tourne pas toujours autour de toi ! C'est pas une question de jalousie, je me préfère à toi ! Si tu te comporterais autrement tout cela ne serait pas arrivé !

Pamela : Tu vois je ne pensais pas ça de toi ! Pour moi t'étais une petite intello qui restait à sa place et dans son coin avec ses amis pathétiques ! Ton avis m'importe peu, je vis ma vie sans toi !

Roseline : Elles seront toujours moins pathétiques que toi allez salut !
 
Qu'est ce qu'elle peut m'énervait, je me fiche de son avis et mes amis ne sont pas pathétiques. Je dis ce que je pense si je veux et pas quand elle me le demande oh ! Ma mère ne m'a toujours pas adressé la parole.  Elle pourrait être plus solidaire envers moi c'est-à-dire sa propre fille ! Comment de sa part elle peut me faire ça oh, je suis maudite !
Oh un message de Marco :
 
Marco : Coucou je voulais savoir si ça allait, je viens d'apprendre qu'Élodie et Camélia ne te parlaient plus. Je ne comprends pas, même si je les aime bien à la base, là c'est pas cool !

Roseline : Salut, merci de t'inquiéter pour moi mais ça va mieux depuis tes mots de réconforts !

 Mardi 15 septembre 8h52

Enfin elle me reparle et j'ai eu le droit à des excuses ! Elle a dit qu'elle s'était emportée et qu'il fallait que je la comprenne etc.... Un peu osé après ses réflexions pas très justes .C'est ma mère et elle a des fois des choses délicates à gérer mais de là à m'offenser de la sorte sur un sujet dont je lui parle tout le temps c'est abusé !!!
 
Messages :

Cynthia : Coucou, comment tu vas ?

Roseline : Coucou bof, mais c'est gentil de ta part de prendre de mes nouvelles !

Cynthia : C'est naturel après les injustices dites à ton sujet ! Sache que je suis avec toi et que je le serais toujours !

Roseline : Je le sais et je t'en remercie de tout mon c½ur !!! Et pour Camélia et Élodie tu leur fais la gueule ? Je ne veux pas que tu te prives pour moi ! C'est ma faute à la base !

Cynthia : Tu n'as pas à te sentir coupable, Élodie et Camélia n'auraient jamais du réagir comme ça ! Ce n'est pas ta faute ok ?

Roseline : C'est gentil merci ! Bisous !

Cynthia : Bisous !
 
Elle est tellement adorable. Je suis un monstre,  elle se prive pour moi et c'est injuste ! Je dois allais m'excuser chez Pamela ! Cynthia ne doit pas souffrir à ma place ! Ce ne serait pas juste mais par contre impardonnable de ma part !

Mardi 15 septembre 14h32

On est en temps de crise et ma mère vient juste de m'annoncer qu'elle veut refaire sa vie ! Ce n'est pas le moment ! Mais après tout, c'est quand même une bonne nouvelle, je suis impatiente de savoir qui c'est ! Je verrais ce soir quand je rentrerais. Vous ne vous imaginez même pas les regards des professeurs à mon égard ! Les critiques et les moqueries que l'on dit derrière mon dos. Tout le monde va voir Cynthia et lui demande comment elle fait pour rester avec une hypocrite pareil. A midi j'ai donc déjeuné avec Cynthia et Marco. Cynthia n'arrêtait pas de me faire des clins d'½il. Tout était calme à la table alors qu'autour de nous pas du tout ! Quand Camélia et Élodie sont arrivées et se sont excusées, je n'ai pas pu retenir mes larmes, en me voyant pleurer Marco m'a prise dans ses bras. Pamela était verte de jalousie ! Elle a failli s'arracher les cheveux, après le déjeuner on s'est retrouvées toutes les quatre ensemble. Encore une fois elles s'excusaient et elles m'ont expliqué que c'est ma mère, oui ma mère qui a demandé à ce qu'elles s'écartent de moi pour que ça me donne une leçon !! Elles l'ont fait pour donner une preuve et ensuite elles avaient prévues de revenir quoiqu'il arrive. Quel toupait ma mère savait que j'étais mal et elle ne m'a rien dit !

Mardi 15 septembre à la maison

Quand je suis rentrée ma mère m'attendait avec un homme pour me le présenter. Quand je l'ai vu, j'ai posé mon sac et je suis allée en courant dans ma chambre !! Je suis maudite ! Elle veut refaire sa vie avec qui ? Avec le père de Pamela !!! Comment peut-elle me faire une chose pareille ? Elle est odieuse ! Je ne pensais pas ça d'elle ! Oh je la haie !!! Pourquoi avec le père de Pamela ? J'aurais même préféré qu'elle sorte avec un de mes profs ! Non ,elle, il fallait qu'elle choisisse le père de Pamela !!! Ca fait au moins vingt bonnes minutes que je suis enfermée dans ma chambre et elle me demande de lui ouvrir nan mais je rêve !!! Ensuite je suis allée voir mon ordinateur et j'ai reçu pleins de messages de Pamela qui disait qu'elle était choquée que son père puisse sortir avec ma mère ! Sympa... bref on a beaucoup parlé sur le fait qu'on allait devoir se côtoyer et surtout qu'on allait être une sorte de « demi-s½ur » même si on a aucun lien du sang !! Mon dieu !

Mardi 15 septembre plus tard ...

Je suis toujours en état de choc !

Mardi 15 septembre dans la soirée

Je n'ai toujours pas quitté ma chambre. Je ne peux pas sortir, pas en regardant ma mère et en l'imaginant avec le père de Pamela c'est au dessus de mes forces !!!

Mercredi 16 septembre

Ce matin j'ai été obligé de sortir de ma chambre et j'ai vu ma mère avec le père de Pamela. J'aurais préféré être au lycée ! Ils petit-déjeunaient ensemble, tranquille comme si de rien était ! Genre ils sont tous les matins ensemble quoi ! Nan mais ce n'est pas sérieux !

Mercredi 16 septembre 11h47

Il est toujours là !!! Il n'a pas bougé c'est affreux ! J'entends tout à coup la sonnette. Maman dans son bonheur n'entend rien, évidemment, je vais donc ouvrir. Et sans grande surprise c'est Pamela qui était derrière ma porte. Elle est rentrée rouge de colère se demandant où son père était passé ! Il ne répondait pas au téléphone elle s'est donc doutée qu'il était ici ! Elle lui a demandé de rentrer avec elle (sans grande difficulté d'ailleurs vu qu'il est rentré avec elle tout de suite !) Après j'ai gueulé sur ma mère ! Je lui ai dit tous mes sentiments pour une fois ! Qu'elle me décevait, que je la détestais, qu'elle gâchait ma vie, que c'était horrible, qu'elle ne pensait pas à moi !!! Puis je suis partie en courant comme une enfant dans ma chambre les larmes aux yeux. Même si je passe pour un bébé, c'est vraiment affreux !

Mercredi 16 septembre 14h32

Elle n'est même pas venue s'excuser, alors que je suis sa fille ! Mais pourquoi ?  C'est tout simplement par ce qu'elle n'est pas là ! Elle ne répond pas au téléphone je suis sûre qu'elle est avec lui ! C'est une blague ? Elle ne m'a même pas prévenue. C'est juste impossible qu'elle soit allée faire les courses elle ne les fait jamais. Alors ou voulez-vous qu'elle soit ? Pour en avoir le c½ur net je vais appeler Pamela.

Dring, Dring.....

Pamela : Hallo

Moi : Hallo c'est Roseline

Pamela : Que ce que tu veux ? (voyait comme elle est agressive)

Moi : Est ce que ma mère est ici ?

Pamela : Où veux tu qu'elle soit !!

Moi : Justement je veux en être certaine, attend maintenant que j'y pense ça te fait quoi de les voir ensemble ?
Pamela : Je ne les vois pas je les entends !

Moi : Ah pas besoin de détails ! Bon salut

Pamela : Roseline pitié je peux venir chez toi ? (Même un monstre l'aurait accepté et si ça avait été moi j'aurais bien aimé qu'on en fasse autant. Surtout pour qu'elle me supplie c'est qu'ils ont fait fort sans mauvais jeu de mots )

Moi : Je t'attends

Pamela :  C'est sympa j'arrive

C'est vrai quoi elle ne mérite pas ça même après tout ce qu'elle m'a fait ! Elle est donc arrivée 10 minutes après.

Mercredi 16 septembre 16h53

Elle vient de partir, donc à peu près deux heures avec elle sans crêpage de chignon c'est inouï. En fait elle est comme moi par rapport à toute cette histoire : contente pour son père mais dégouttée qu'il soit avec ma mère. Mais bon elle a dit qu'elle ferait des efforts et pour une fois je la crois ! Vu qu'on est dans le même bateau autant se serer les coudes. Et puis si on doit se voir souvent il vaut mieux arriver à se parler ! Quand je pense qu'on va peut être cohabiter ensemble et que je la verrais tous les jours ! Même si on arrive à s'entendre il y aura toujours un petit quelque chose qui fera qu'on se lancera des insultes. Et si on n'y arrivait pas ? Si on gâchait la relation de nos parents juste pour notre petite personne ? Non je ferais des efforts et je pense qu'elle en fera aussi. Ma mère est enfin rentrée, j'ai failli tourner les talons et mettre mon casque sur les oreilles mais elle m'a attrapé par le bras pour qu'on parle de la "situation". On était donc partis pour 30 bonnes minutes de dialogues :

Maman : Écoute Roseline il faut que tu acceptes le fait que je refasse ma vie.

Moi : Mais tu n'as rien compris je suis contente pour toi ! Mais il y  un seul bémol... Pourquoi avec le père de Pamela ?

Maman : Pourquoi ? Comme si je choisissais mes fréquentations et que j'allais leur demander : vous êtes le père de l'ennemie à ma fille ? Alors non ça ne va pas être possible.

Moi : Je ne te demande pas ça non plus...

Maman : Alors quoi ? Tu crois que je n'ai pas pensé à toi ? Si au contraire je n'arrêtais pas de me dire que c'était mal mais mes sentiments ont prit le dessus et c'est mieux pour toi.

Moi : Pour moi ?

Maman : Une vraie famille, un père, une s½ur, tu n'en n'as jamais rêvé ?

Moi : NON ! On était très bien toutes les deux alors pourquoi gâcher ce lien entre nous ? ( j'ai omis de préciser qu'il n'était déjà pas très fort ) Tu sais quoi la vérité je ne veux pas te partager ! Et de toute façon ce n'est pas et ça ne sera jamais ma s½ur ou demi-s½ur !

Maman : Ce sera ta s½ur, un point c'est tout !

Moi : Sa mère est à Paris, mon père est mort, et toi, tu crois qu'on peut devenir s½urs comme ça, du jour au lendemain ?

Maman : Tu crois ça ?

Moi : De quoi ?

Maman : Pour tout te dire ton père n'est pas mort...

Moi : Quoi ? Qu'est ce que tu dis ? C'est pas possible ! Pourquoi tu m'as menti ? Il a refait sa vie tout simplement c'est ça ? J'aurais préféré que tu me le dises pour avoir la satisfaction que j'ai deux parents...

Maman : Il n'est pas partit pour ça...

Moi : Donc il est bien partit, et il est en vie ?

Maman : Oui il est en vie.

Moi : Alors pourquoi ?

Maman : Parce que tu n'es pas sa fille !

Moi : Je ne suis pas sa fille ? Mais alors je suis la fille de qui ??

Maman : Tu n'as même pas une intuition ?

J'ai donc réfléchis et ça a fait tilt dans ma tête

Moi : Ne me dis pas que c'est le père de Pa Pa Pamela ?

Maman : Si ...

Moi : Alors je suis sa demi-s½ur...

Maman : Non pas exactement.

Moi : Alors Pamela a été adoptée ?

Maman : Non c'est ta vraie s½ur !

Ça a résonné dans mes oreilles comme un bourdonnement si fort qu'il allait me rendre folle !

Moi : Impossible...!

Maman : Et pourquoi pas ?

Moi :Tout ! Je dis bien tout nous oppose. C'est impossible  !

Maman : Je ne vois pas pourquoi !

Moi : C'est bon arrête là, elle est où la camera ? Tu me pièges sur internet parce que t'as réussi j'ai tout gobé.

Maman : Il n'y a pas de caméras tu n'as qu'à demander confirmation.

Je n'ai pas eu le temps que le téléphone retentissait dans le hall.

Moi : Hallo ?

Pamela : Roseline c'est horrible !

Moi : Ne me dis pas qu'à toi aussi on t'a fais des révélations douteuses ?

Pamela : Si, alors rassure moi que c'est une blague ?

Moi : Je te retourne la question mais si on te l'a dit à toi aussi c'est que... c'est peut-être la vérité.

Pamela : Arrête ne me fais pas imaginer de telles horreurs !

Moi :On a qu'à faire un test ADN.

Pamela : Bonne idée on se rejoint à la clinique de la rue florale !

Moi : Ok

Mercredi 16 septembre 17h36

On est donc allés à cette clinique avec ma mère et je me suis rendue compte que c'est là où je suis née. Peut être que si Pamela m'a donné rendez-vous là bas c'est qu'elle aussi est rattachée à cet endroit. Ça confirmerait le fait qu'on soit s... qu'on est quelque chose en commun. Sinon pourquoi elle aurait prit cette clinique ? On était enfin arrivés, je suis sortie de la voiture, Pamela et son père sont arrivés quelques minutes après et en furie elle m'a prit par le bras en m'entraînant dans la clinique. Elle a fait un scandale comme quoi ils devaient nous prendre sur le champ, qu'on avait pas à attendre sinon elle ferait fermer cet établissement. Le personnel a accouru et nous a prit à part dans une salle. Ils nous ont posés pleins de questions et après une courte discussion on est parti faire ce fichu test. On a bien attendu 2 à 3 heures pour avoir le résultat et encore d'habitude c'est 2 jours mais vu les propos de Pamela ils se sont dépêchés pour nous. Ça ne m'a pas déplu on moins on a su vite si oui ou non on était de la même famille. Le résultat est donc tombé et il était sans appel Pamela est bien ma s½ur ! On a eu la même réaction : tomber à terre, l'esprit vide, je n'ai même pas réussi à verser une larme, ça devait être le choc. On est rentrés chacune séparément, je n'ai pas parlé de tout le trajet rien ne sortait de ma bouche. Comme si j'étais muette, et pourtant les idées se bousculaient dans ma tête.

Mercredi 16 septembre 18h21

La première chose que j'ai faite en rentrant a été de me jeter sur le téléphone pour faire un appel groupé avec les filles :

Cynthia : Hallo

Camélia : Hallo

Élodie : Hallo

Moi : PAMELA EST MA SOEUR !!!

Ensemble : QUOI ??? arrête de nous faire marcher !!!

Moi : Si ce n'était pas vrai je ne vous le dirais pas... mais là si !

Élodie : Mais comment c'est possible ?

Moi : Mon père n'est pas mort il a juste découvert que je n'étais pas sa fille comme la mère à Pamela je suppose ! Je me suis engueulé avec ma mère parce qu'elle s'était mise en couple avec le père de Pamela. De fil en aiguille elle m'annonce que je suis sa s½ur. Je n'y crois pas, le téléphone sonne, Pamela me parle de ça. On se fixe rendez-vous à la clinique. On est allés faire un test ADN et le résultat est arrivé vite car Pamela a crié qu'on devaient passer prioritaires. Vous savez comment elle est. Je n'ai pas eu de réactions sur le moment.

Camélia : Je suis désolée pour toi !

Cynthia : Moi aussi

Élodie : Tu sais ta mère nous avaient demandé de te faire la gueule pour que tu vois comment les gens te jugent. Franchement on a pas compris avec Camélia. Mais là je crois que je vois le rapport...

Moi : Maintenant que j'y pense c'est possible ma mère est bien capable du pire.

Cynthia : Comment vous allez faire maintenant ?

Moi : J'aimerais me réveiller de cet horrible cauchemar mais malheureusement j'ai bien peur que l'on doit cohabiter.

Élodie : Mais quelle horreur ! Ma pauvre... sinon on a qu'a t'accueillir chez nous chacune notre tour pour le début.

Moi : C'est une proposition super gentille merci beaucoup mais je ne peux pas accepter ce serait trop vous demander. Et puis si on doit vivre ensemble, plus je vais reculer le fait qu'on soit s½ur et moins je l'accepterais ! Fuir n'est pas une solution enfin dans ma situation si... mais nan je dois affronter le fait qu'on ai les mêmes parents. Moi qui trouvais dur que ma mère sorte avec son père je n'arrive même pas à qualifier cette situation aussi malheureuse soit elle.

Camélia : Tu as raison même si j'aurais bien aimé que tu demeures chez moi quelque

jours.  Plus le temps va passer et moi tu voudras enfin accepter que vous soyez une famille.

Moi : Une famille ? Jamais je ne veux pas entendre parler d'une famille ! Qualifie ça comme tu veux mais pour moi ce n'est que 4 personne réunies sous un même toit aillant quelque chose à voir l'un envers l'autre mais c'est tout !! Si on m'avait dit qu'une l'une d'entre vous était ma s½ur j'aurais sauté au plafond mais là c'est plutôt le plafond qui m'a sauté dessus.

Cynthia : Ne sois pas trop dur avec elle ce n'est pas sa faute non plus.

Moi : J'en ai rien à faire que ce ne soit pas de sa faute !

Élodie : Roseline a raison peu importe que se soit de sa faute ou pas je serais également en colère

Cynthia : Je m'excuse mais je dois vous laisser...

Camélia : Pas de souci on se voit demain de toute façon bisous les filles

Élodie et moi : Ok bisous a demain

Mercredi 16 septembre 18h48

Je suis ravie de voir que les filles sont compatissantes envers moi et j'espère ne pas avoir été trop brute avec Cynthia. Elle a raccroché vite et je n'ai pas compris pourquoi...

Moi : Coucou je voulais m'excuser si je t'ai blessé tout à l'heure.

Cynthia : Ne t'inquiète pas ce n'est pas pour ça que j'ai raccroché précipitamment j'ai dû m'occuper de ma s½ur

Moi : Ca me rassure

Cynthia : D'ailleurs j'y retourne @+

Moi : @+

J'espère qu'elle me raconte pas des bobards !

Mercredi 16 septembre 19h35

Je sors de ma chambre pour aller dîner, la sonnette retenti, pitié que ce ne soit pas Pamela et son père pitié !

Mercredi 16 septembre 23h45

Mais pourquoi ?? Elle est là, dans ma chambre elle dort, elle a sa nuisette en soie rose, son chignon comme si elle sortait du coiffeur, et j'ai l'impression qu'elle a refait son maquillage pour la nuit. Ils sont arrivés, leurs bagages à la main l'air ravi enfin Pamela moins. Son père a dit "on arrive pile poil pour le dîner, je vais chercher quelques affaires pour la nuit et on déchargera les cartons demain." J'avais cru mal entendre mais non, ils s'installaient ici et dès ce soir je devais partageais ma chambre avec elle. Le dîner était silencieux et bon comme par hasard alors que d'habitude même un chien ne le mangerait pas. La maison propre sans que j'ai fait le ménage, en gros ma mère une vraie bonne de maison. Sa relation lui avait fait pousser des ailes, enfin elle prenait sa responsabilité de mère mais ce n'est pas pour autant que je suis contente qu'ils soient là. J'avais compris que ma petite vie tranquille allait être chamboulée par ce qu'on appelle un diable rose et son père qui lui par ailleurs était adorable. Je ne pensais pas qu'ils emménageraient chez nous si vite, en fait je ne le pensais pas du tout. Après le repas Pamela s'est enfermée dans la salle de bain et y a passé au moins 2 bonne heures sans exagérer, j'ai même du sonner chez la voisine pour pouvoir aller aux toilettes. Je ne comprenais pas ce qui m'arrivait, je devais à présent tout partager, ma mère, ma maison, ma chambre, ma vie quoi. Ensuite elle s'est assise sur mon lit et a décrété que c'est elle en tant "qu'inviter" qui devait prendre le lit, je me suis donc retrouver sur mon canapé heureusement qu'il a un minimum de confort. Je n'avais pas le droit d'écouter de la musique, d'allumer la télé, ou même de lire à cause du bruit ou de la lumière, tout ça pour son sommeil car si madame veut avoir un teint frais et reposé il faut qu'elle est au moins 8 heures de sommeil. Le pire c'est qu'elle a un bandeau pour ses yeux et des boules quieces alors il est où le problème ? Mais bon pour ne pas envenimer la situation j'ai aquiécé sans faire d'histoire c'est pour ça que j'ai du attendre qu'elle s'endorme pour pouvoir écrire nan mais sérieux. J'attends de voir son comportement demain j'espère qu'il sera convenable.

Jeudi 17 septembre 9h32 en perm

Ce matin est pire qu'hier. Sept heures le réveil sonne je me lève et me dirige vers la salle de bain et mademoiselle me passe devant le nez car soi disant sa préparation est plus importante que la mienne. Je suis donc allée prendre mon petit déjeuner et que ce que j'ai trouvé sur la table du tofu, des pousses de soja, et du jus de radis noir avec un petit mot :

On est partis au boulot voilà le petit déjeuner bien plus sein que d'habitude désormais il sera toujours comme ça ! C'est pour ton bien ma chérie. Pamela prend toujours ça alors toi aussi maintenant.

Bisous

 
Maman et Papa

Ma chérie ? Papa ? Ce qu'elle prend ? Et moi dans tout ça ? Je n'ai donc rien avalé, je suis allée dans la salle de bain car Pamela venait de sortir. Je peux vous affirmer qu'elle vient de vider un déodorant et une bouteille de parfum car vu l'odeur j'ai du ouvrir les fenêtres. Je me suis préparée et on a décollé pour le lycée dans sa belle voiture ( avec chauffeur ) seul point positif. En arrivant au lycée mon nom sonnait dans le haut parleur, j'étais convoquée chez la principale. Heureusement rien de bien méchant elle m'a juste prévenu qu'elle venait d'apprendre qu'on était s½ur qu'elle était ravie pour nous, et qu'elle n'avait pas compris mon comportement. En gros il fallait que je me tienne à carreaux. En un rien de temps cette nouvelle avait fait le tour de tout le bahut. Tout le monde mais vraiment tout le monde était au courant. Ils y avaient les choqués, les sans avis, les jaloux, les envieux, les pour moi et les pour elle. En clair ________

Jeudi 17 septembre à la maison

Je me suis réveillée chez l'infirmière après avoir fait un malaise vagale. Elle pense que c'est l'accumulation de trop de nouvelles en même temps et aussi le fait que je n'ai rien mangé. Elle m'a donné un sucre et m'a renvoyé à la maison c'est le père de Pamela enfin le mien qui m'a raccompagné. Il m'a dit qu'il comprenait que je me sois évanouie, après tout ce qui m'arrivait et il est repartit travailler. Ma mère a téléphoné en apprenant que j'étais rentrée, elle m'a fait tout un foin comme quoi je jouais la comédie, que je voulais juste rentrer, que je n'avais rien et qu'on en rediscuterait quand elle rentrerait et elle a raccroché. Je suis sur mon lit et mes larmes coulent sur mon visage et tombe dans mon journal. Je vais arrêter d'écrire et m'apitoyer sur mon sort...

Jeudi 17 septembre 18h05

Pamela vient de rentrer et elle est assise dans mon fauteuil elle me regarde comme si j'étais un extraterrestre. Elle ouvre la bouche attention discussion :

Pamela : Pourquoi tu es rentre plus tôt ?


Moi : Je me suis évanouie.

Pamela : Pourquoi ?

Moi : Pourquoi ? Si toi tu ne mangeais pas du tofu et je ne sais quoi j'aurais avalé quelque chose ce matin !!

Pamela : Ça va être ma faute ? Je crois surtout que si tu ne te gaves pas de sucrerie, tu défailles !

Moi : Des céréales tu appelles ça des sucreries toi ?

Pamela : Tous ces trucs gras que tu consommes sont des sucreries.

Moi : D'abord pourquoi je discute avec toi ? On est pas sur la même longueur d'onde !

Pamela : Tu ferais mieux de suivre mon exemple au lieu de te croire supérieur.

Moi : Toi un exemple ? Jamais !! Je préfère devenir délinquante que d'être un de tes clones !!

Pamela : Pfff reste dans ta petite vie minable et laisse moi !

Moi : Ma vie est meilleure que la tienne ! Je ne suis pas un robot qui écoute les grands couturiers H24, je suis naturelle comparé à certaines ! Et si on ne m'aime pas c'est la même chose !

Pamela : C'est de moi dont tu parles ? Sache que je préfère écouter les couturiers et être à la mode que d'écouter la sorte de musique qui sort de ta radio des années 40 et d'être habillée comme un sac.

Moi : Au moins moi je n'ai pas d'artifice et je n'ai pas fait de chirurgie esthétique !

Pamela : Ma pauvre fille tu ne sais pas ce que tu racontes ! Fou moi la paix !

Moi : C'est ça on en reparle quand tu veux.

On aurait dit deux gamines, mais j'avais besoin de lui dire tout ça. Et puis, en deux trois mots je lui ai cloué le bec ! Comme quoi pas besoin d'être populaire pour lui dire ses quatre vérités juste un peu d'assurance. Comme ça je ne l'entendrais plus piaffer pendant 2 à 3 heures ! Oh non ma mère crie mon nom et Pamela a un sourire narquois de satisfaction pourquoi il a fallut qu'elle rentre tôt du boulot ? Je vais y aller sinon elle va réveiller tout le quartier.

Moi : Oui maman je suis là.

Maman : Enfin alors c'est quoi ces histoires ? Tu rentres comme bon te sembles et tu déranges ton père en plein chantier !

Moi : Alors primo c'est l'infirmière qui m'a dit de rentrer, de deux un malaise ne peut pas être faux, de trois tu n'avais qu'à venir me chercher toi si je dérange Pascal !

Maman : Ton père tu entends ! Ton père et non je ne pouvais pas !

Moi : Alors arrête de critiquer ! Tu demandes pourquoi je me suis sentie mal ? Nan tu n'en a rien à faire ! Pamela comptes plus pour toi que moi alors oui c'est aussi ta fille mais moi ça fait des années que et puis à quoi ça sert tu t'enfiche laisse tomber je pars !!!

Maman : Roseline tu restes ici !

Et je suis partie voir Élodie :

Ding dong...

Haut parleur :

Élodie : Oui

Moi : Élodie c'est Roseline je peux monter ?

Elodie : Viens je t'ouvre.

Moi : Merci désolé de débarquer à l'improviste et de déranger ta mère.

Elodie : Ne t'inquiète pas, elle est au courant de la situation je l'ai prévenue que tu passerais des fois même le soir et elle est compréhensive alors c'est bon.

Moi : Tu lui diras merci je n'en peux plus de Pamela et de ma mère à la rigueur même Pascal est cool !

Elodie : Ma pauvre ça doit être éprouvant tout ça !

Moi : Pire encore je suis partie en claquant la porte pour venir ici.

Elodie : Tu veux passer la nuit ici ?

Moi : Je veux bien s'il te plaît...

Elodie : Attends, maman Roseline peut dormir ici ?

Sa mère : Oui pas de problème je rajoute une assiette.

Moi : Merci madame Martinez.

Sa mère : Appelle moi Martine je te l'ai déjà dit et puis c'est normal tu peux venir dormir quand tu veux.

Moi : C'est vrai, merci beaucoup Martine.

Sa mère : Mais de rien, mon petit lapin va lui prêter des affaires.

Elodie : Oui on y va.

Moi : Elle t'appelle, comme on te surnommes, je trouve ça chou.

Elodie : A force que vous me surnommiez comme ça c'est resté, je m'y suis habituée.

Moi : C'est vraiment bien ! J'aimerais que ma mère m'appelle comme ça mais non elle c'est Rose Roseline ou Tu, elle ne connaît aucun geste ou signe de tendresse.

Elodie : J'ai déjà remarqué ça, je pensais qu'avec le temps...

Moi : Et non, mais ne t'inquiète pas au moins je me sens bien ici.

Et elle m'a serré fort dans ses bras puis on est allées dîner. Le pire c'est que ma mère ne s'est pas inquiétée plus que ça ! C'est de la vraie cuisine ce que j'ai mangé enfin après ces années à supporter la nourriture de ma mère j'ai eu un excellent repas ! J'ai toujours adoré venir ici. Bon on va regarder un film.

Vendredi 18 septembre cours de psycho

Et blablabla et blablabla la psycho c'est horrible ! Même le prof ne comprend pas la moitié de ce qu'il raconte, mais bon au moins lui il est heureux dans sa vie comparé à moi. Pourquoi mais pourquoi elle est dans ma classe ?? Elle n'arrête pas de me regarder du coin de l'½il. Pourquoi je l'ai cru quand elle a dit qu'elle ferait des efforts ? C'est juste impossible, ça ne fait pas parti d'elle de faire des efforts, de s'excuser ou autre chose comme ça !!

Prof : Roseline tu prends des notes ?

Moi : Euh oui c'est juste je prends des notes.

Prof : C'est très bien vous devriez faire pareils vous autres !

Ouf...! A deux doigts d'être grillée ! Je vais écouter sinon je vais me taper une sale note !

Vendredi 18 septembre à la cantine

Moi : Élodie merci pour hier.

Élodie : De rien ma mère était ravie d'avoir une fille de plus elle n'aime pas que je sois seule.

Moi : Je viendrais plus souvent c'est promis.

Élodie : Super ça va être génial !

Camélia : De quoi vous parlez ? (qui vient d'arriver)

Moi : J'ai dormi chez elle hier car avec ma mère ça va plus !

Camélia : Tu m'étonnes t'as bien fait ! N'hésite pas à venir chez moi, ou Cynthia.

Moi : Merci d'ailleurs où est Cynthia ?

Élodie : C'est vrai ça je ne l'ai pas croisé.

Camélia : Peut être qu'elle est malade.

Moi : Oui heu non attend elle est là bas Cynthia vient.

Elle m'a tourné le dos, pourquoi ? On a mangé sans elle et on ne la plus recroisé de la journée. Je ne comprends pas enfin plus rien à ce qui m'arrive. Le téléphone sonne :

Moi : Halo.

??? : Oui bonjour le livreur de pizza je suis devant la porte et personne ne m'ouvre.

Moi : Attendez j'arrive.

Et voila ma mère est retombée dans les surgelés quand Pamela va voir ça !! J'ai hâte de découvrir sa tête !

Moi : Entrez mais.... EEEMMEELLIINNEE !!!!!!

Je lui ai sauté dans les bras mais qu'est ce qu'elle m'a manqué ! Je crois que je l'ai serré tellement fort qu'elle a arrêté de respirer 2 minutes mais qu'est ce qu'elle fait là ? :

Moi : Mais tu as le droit à un week-end de libre maintenant ?

Émeline : Heu non...

Moi :Tu es rentrée sans permission ?

Émeline : Non je, je vais déménager alors je change de lycée...

Le monde autour de moi s'est écroulé en l'espace d'une seconde :

Moi : Non ce n'est pas possible tu, tu n'as pas le droit !!!

J'ai couru dans ma chambre comme un bébé de 4 ans. Je pleurais telle une fontaine elle m'a suivi :

Emeline : Pourquoi tu pleures ?

Moi : Tu rigoles là ? Tu déménages et tu vas croire que ça ne me fait rien ?

Emeline : Je déménage en face de chez toi banane et je vais aller dans ton lycée !

Moi : Que... quoi c'est vrai ???

Emeline : Mais oui c'est vrai regarde par la fenêtre ma maison est là avec la lumière c'est pour ça que je suis ici devant toi.

Moi : C'est fantastique !

Emeline : Tu portes des nuisettes en soie maintenant ? Et bein dit donc !

Moi : C'est à Pamela !

Emeline : A qui ?

Moi : Je vais tout t'expliquer.

Après 20 bonne minutes à tout lui expliquer depuis le début son visage s'est décomposé !

Emeline : Oh mon dieu !!

Moi : Et oui...

Emeline : Ma pauvre. Tu veux dormir chez moi ?

Moi : J'aimerais tellement... faut il encore que ma mère soit d'accord !

Emeline : Elle n'a pas changé hein ? Va lui demander je t'attends.


Moi : Ok !

Après une bataille avec ma mère j'ai quand même le droit d'aller chez Émeline. ( dire que des gamins de 13 ans sortent quand bon leur semble ! )

Samedi 19 septembre 14h08

Enfin un peu de bonheur dans ma vie si triste en ce moment ! Hier c'était juste génial ! On a failli faire nuit blanche avec la tonne de choses qu'on devait se dire.

Cynthia passe devant la maison, je vais l'intercepter :

Moi : Cynthia arrête toi !!

Elle a commencé à courir, je n'ai pas réussi à la rattraper. Mais qu'est ce qu'elle a ?? Je vais essayer d'élucider cette affaire plus tard, là Pamela rentre :

Pamela : Que ce que c'était bien cette nuit sans toi !

Moi : Je peux en dire autant !

Pamela : Alors comme ça Émilie est revenue ?

Moi : C'est Émeline et oui elle est de retour !

Pamela : Quand je vais lui raconter ce que tu m'as fait elle ne te parlera plus.

Moi : Elle sait tout ! Et même à quoi ça te servirai ?

Pamela : Vengeance personnelle !

Moi : Ça t'amuses de me faire du mal c'est ça ?

Pamela : On peut dire ça !

Moi : Pourquoi ?

Pamela : Ça te regarde ?

Moi :Oui !

Pamela : Et bien non !! Laisse-moi !

Elle avait changé de ton comme si je l'avais blessé ! Ah la rigueur je m'en fiche par ce qu'après tout ce qu'ELLE m'a fait il y a une large marge en fait ! A la rigueur qu'elle fasse sa princesse ok ça passe mais le fait est qu'on était ensemble tout le temps elle, Émeline et moi. Alors même si Émeline et moi on était certes plus proches on ne la mettait pas à l'écart et c'est quand même elle qui après l'entrée d'Émeline dans un collège pro et lycée pro m'a laissé seule. Elle, ne voulait pas que je la suive, elle ne voulait pas qu'on nous vois ensemble alors autant ne plus se voir du tout! Ça veut dire qu'elle ressent de la honte quand je suis avec elle mais pourquoi ? Aucune idée !! Enfin ce qu'elle a fait est fait on ne reviendra pas en arrière. Je ne suis pas rancunière mais je n'oublie pas et là ça a vraiment du mal à passer ! Mais qu'est ce qu'a Cynthia ? C'est ce qui me préoccupe le plus... pourquoi elle m'évite ? Dans ma vie il y a beaucoup de pourquoi ! Car je ne comprends pas le monde qui m'entoure.

Je vais l'appeler :

Cynthia : Halo

Moi : Cynthia que se passe-t-il ?

Cynthia : Ça te regarde ?

Moi : Pourquoi tu es agressive qu'est ce que j'ai fais ?

Cynthia : Rien justement tu ne fais rien pour moi tu ne parle que de tes problèmes !

Moi : Ce n'est pas vrai tu n'as pas le droit de dire ça ! Juste par ce qu'en ce moment je suis tracassée par ce qui m'arrive !

Cynthia : Oh arête tu ne va pas me dire que parce que tu as une s½ur c'est la fin du monde !

Moi : Pourquoi tu réagis comme ça ?

Cynthia : Laisse-moi !

Tut tut tut... Elle a raccroché... pourquoi??? Mais... Les larmes coulent...

Samedi 19 septembre plus tard

Pamela m'a vue elle le raconte à ma mère. Pour qui elle se prend ?? Ma mère ne comprend vraiment rien à rien ! Elle croit que je pleure à cause d'elle, du fait que je suis la s½ur de P... De sa fille quoi ! Au lieu de me lamenter sur mon sort je vais appeler Camélia pour voir si elle sait quelque chose :
 
Camélia : Halo

Moi : Coucou tu sais ce qu'a Cynthia ?

Camélia : Non, mais elle va m'entendre !

Moi : J'ai essayé de l'interpeller dans la rue, mais elle a fui et elle me raccroche tout le temps au téléphone.

Camélia : Pour qui elle se prend ?

Moi : Non mais c'est plus grave que ce que je pensais elle m'a dit que je ne me préoccupais que de ma petite personne !

Camélia : Elle n'a pas le droit de dire ça alors que tu es dans une face critique de ta vie !

Moi : Elle a raison je ne fais que parler de moi et de ce qui m'arrive.

Camélia : N'importe quoi, d'entre nous tu es celle qui est le plus à l'écoute !

Moi : Merci

Camélia : De rien heu désoler... je dois te laisser salut

Moi : Salut

Je suis sûre d'avoir entendu une voix féminine quand elle a raccroché. Je suis persuadée que c'était Cynthia ! Elles sont de mèches toutes les deux. Il faut que je découvre ce qui se trame ! Je vais dîner. Qu'est ce que j'aimerais éviter les repas de « famille » et me commander une pizza, mais non il faut suivre les conseils diététiques de mademoiselle Pamela.
 
Samedi 19 septembre 19h32

Je hais ma mère ! Elle a osé l'appeler « Ma chérie » alors qu'elle n'a jamais eu de gestes de tendresse envers moi ! Vous trouvez ça normal de haïr l'être qui vous a mis au monde ? Moi non et pourtant c'est le cas ! Je m'explique : On était assis tous les quatre autour de la table en train de manger quand ma mère a entamé la discussion :

Maman : Alors ma chérie cette semaine s'est bien passée ?

J'ai commencé à ouvrir la bouche mais elle m'a coupé :

Maman : Je parle à Pamela pas à toi !

Moi : C'est comme ça ? Alors je m'en vais !

Elle n'a pas eu le temps de dire quoi que ce soit, j'étais parti en claquant la porte de ma chambre. Je l'ai fermé à clés pour que personne n'entre mais j'entends le bruit de la serrure, les clés qui tournent. Elle est là devant moi, le sourire aux lèvres, avec un trousseau dans la main :

Pamela : Alors comme ça on s'enferme !

Moi : C'est MA chambre à ce que je sache et je fais ce qu'il me chante !

Pamela : C'est la notre s½urette, on la partage !

Moi :Tu as dit quoi là ? S½urette ? Ta salade devait être périmée !

Pamela : Mais non c'est bien ce que j'ai dit on est s½ur ma chère !

Moi :On est s½ur par un bout de papier dans une clinique pas dans mon esprit !

Pamela : Accepte le ! A quoi ça sert de se dire qu'on n'est pas s½ur vu qu'on l'est !

Moi :Tu sais quoi ferme-la !

Pamela : Oh madame monte sur ses grands chevaux !

Moi : Casse toi !

Pamela : C'est bon c'est bon du calme je vais me pomponner !

Moi : C'est ça va te mettre de la graisse de baleine dans la tronche et essaye de pas percer tes faux air bagues !

Pamela : Pfff pauvre fille...

Je n'avais pas du tout envie de discuter avec elle ! Ding dong je vais ouvrir oh Marco :

Moi : Salut

Marco : Salut heu je voulais savoir si tu avais des nouvelles de Cynthia ?

Moi : Heu non mais pourquoi tu me demandes ça ?

Marco : En fait depuis que je lui ai demandé qu'on sorte ensemble elle m'évite !

En l'espace d'un instant mon c½ur s'était brisé, et je pleurais devant lui comme une idiote évidemment il n'a pas compri, j'ai trouvé un prétexte:
 
Marco : Ça ne va pas ?

Moi : Nan j'ai heu... (J'ai cherché quelque chose autour de moi dans l'entrée bingo une photo d'un chat pour une fois que la déco de Pamela sert à quelque chose) Cynthia a perdu son chat et ça me rend triste alors quand tu m'as dit son prénom enfin tu vois quoi !

Marco : Elle a un chat je savais pas.

Moi : Si si ...

Marco : Enfin pendant une minute j'ai crus que ça te posais un problème que je l'aime.

Moi : A moi ? Tu rigoles ou quoi ? On est meilleurs amis je ne voudrais pas gâcher ça (si tu savais).

Marco : Bon je vais y aller merci en tout cas.

Moi : Ah de rien salut.

Et si c'était pour ça qu'elle m'évitait ? Pour ne pas me faire souffrir ? Elle est adorable ! J'irais la voir demain.

Dimanche 20 septembre 11h40

Ma vie est incroyable, Cynthia est incroyable ! Je m'explique :

Ding dong

Cynthia : Bonj... (elle commence à fermer la porte)

Moi : Attends je sais que Marco t'aime !

Cynthia : N'importe quoi !

Moi : Il est venu chez moi hier pour prendre de tes nouvelles et il m'a dit que tu l'évitais depuis qu'il te l'avait dit.

Cynthia : Je voulais te le dire mais j'ai préféré me taire et te "fuir" ! Je n'avais aucune idée, de comment te l'annoncer.

Moi : Tu es géniale !

Cynthia : Quoi ?

Moi :Tu ne voulais pas me faire souffrir car tu sais que j'éprouve quelque chose pour lui, mais sache que je préfère même qu'il aime Pamela que de te perdre toi !

Cynthia : Oh mais je croyais que...

Moi : Non ça ne me fait rien enfin de compte, au début j'ai cru que le monde s'arrêtait de tourner mais finalement après cette nuit je me suis dit que la vie continue, ça ne sert à rien de s'accrocher.

Cynthia : Alors tu ne l'aimes plus ?

Moi : Je ne peux pas dire ça c'est si soudain, mais je vais essayer de l'oublier et de rester juste sa meilleure amie !

Cynthia : Sages paroles !

Moi :Tu peux sortir avec ne t'inquiètes pas !

Cynthia :Tu rigoles je ne l'aime pas ce n'est pas mon genre, j'ai jamais compris ce que tu lui trouvais !

Moi :Tu sais quoi ? Moi non plus aha. En fait c'est plutôt une amitié fusionnelle que de l'amour tout ça m'a fait ouvrir les yeux je préfère le perdre lui que toi !

Cynthia : Oh c'est adorable !

Moi : C'est la pure vérité !

Et il n'y a plus eu de paroles après ça ! Juste un énorme câlin !

Dimanche 20 septembre plus tard

Finalement ma vie n'est pas si difficile que ça. La preuve j'ai des amis super qui préfèrent ne pas me faire souffrir. Si ce n'est pas génial ça ! Mais dans mon instant de bonheur il y a quand même quelque chose qui me trotte dans la tête depuis quelques temps ! Ok Pamela et moi on est s½urs mais on a le même âge alors ça coince ou alors nan on serait ju...jumelles ???? Pas possible ! D'accord il y a des jumeaux qui ne se ressemblent pas mais la c'est carrément l'opposé, le ying et le yang ! Rien ne nous unis à part nos parents et encore ! Je vais éclaircir tout ça :

Moi : Pascal ?

Pascal : Oui ?

Moi : Pamela et moi on est s½urs mais on a le même âge est ce qu'on serait jumelles ?

Pascal :Tu as bien réfléchi. La réponse est oui sinon vous n'auriez pas le même âge !

Moi : C'est vrai que je n'avais jamais remarqué que le jour de mon anniversaire elle fêtait le sien ! Rassure moi il n'y a rien d'autre que je dois savoir car plus on avance dans l'année et plus j'apprends des trucs sur moi même !

Pascal : Il y a encore une chose...

Moi : Hein ???

Pascal : Je suis ton père et je t'aime.
Moi : Heu ouais doucement sur les sentiments je ne suis pas trop adaptée !

Pascal : Pourtant Pamela appelle Carole : maman !

Moi : Quoi ? Et bien Pamela c'est Pamela et moi c'est moi ! Tout n'est pas encore très frais dans ma tête !

Pascal : D'accord j'attendrais

Moi :Ouais

Non mais quoi encore ça fait pas si longtemps qu'on sait qu'on est père et fille et je devrais dire papa ? Je veux bien faire des efforts mais il y a des limites à ne pas dépasser ! Bon j'avoue c'est mon père et ce serait plus logique mais avant il n'y avait pas d'homme à la maison on était juste deux ! Alors je suis encore chamboulée, pour moi c'est juste une conquête de ma mère, une amourette passagère mais c'est tellement plus malheureusement ! Il est cool c'est vrai et meilleur cuisinier mais c'est dur de se dire qu'après 18 ans de mensonges, j'ai une s½ur, un père, une vraie famille enfin façon de parler ! En parlant de 18 ans, de s½ur jumelle, et d'anniversaire il approche bientôt dans moins d'un mois ! J'ai tellement hâte d'être cette date, à moins que l'on fasse un anniversaire groupé toutes les deux. Au secours je dois vraiment tout partager maintenant même le jour où je suis née ! Plus j'y repense et plus je me demande pourquoi elle ? Pourquoi pas Élodie, Cynthia, Camélia, ou Émeline ? Ah la rigueur Mélodie ou Claire mais pas Pamela !! De toute façon je répète ça mais ça ne change plus rien c'est ELLE tant pis je n'ai cas me dire que j'aurais pu tomber sur pire quoi que nan il n'y a pas pire ! Je suis méchante mais c'est vrai ! Oh à table :

Moi : On fait quoi cette année pour mon anniversaire ?

Maman : Et bien...

Pascal : Elle le sait Carole elle a compris !

Pamela : De quoi ?

Moi : Espèce de cruche on a le même âge ! Ça ne fait pas ding ding dans ta petite cervelle de moineau !

Maman : Ne lui parle pas comme ça !

Pamela : Mais je ne comprends pas

Moi : Ohhhh on est jumelles J-U-M-E-L-L-E-S sinon on aurait pas le même âge réfléchis !

Pamela : Pfff je le savais je faisais genre !

Moi : Genre de rien du tout ouais !

Maman : Arrête Roseline ! Bon si tu veux savoir on pensait faire un anniversaire pour toutes les deux ensembles.

Moi : Je le savais ! Pourquoi ? Pourquoi il faut que l'on partage tout ?

Maman :Tout simplement car ça serait bête de faire deux anniversaire alors que vous avez les mêmes amis et que c'est le même jour !

Moi: On a pas les mêmes amis !

Pamela : Ça c'est sûr ! J'en ai beaucoup plus !

Moi : Quel est le rapport ? Je préfère avoir quelques vraies amies qu'une centaines de fausses qui profite de toi. Ouvre les yeux personne ne t'aime pour ce que tu es ! La seule qui le faisait c'était moi et tu as tout gâché !

Pamela : A ce propos je ne comprends toujours pas ce que tu me reproches !

Moi : Ah non ? Et bien je vais expliquer mes propos :

C'était le mardi 26 septembre 2014 quelques temps avant ton anniversaire et le mien maintenant que j'y pense. Depuis qu'on n'était plus dans la même classe tu t'étais faite de nouveaux amis et tu commençais à me délaisser. Ce jour là, à la cantine quand j'ai fais tomber mon plateau et que j'étais couverte de sauce carbonnara tu es passée à côté de moi en ricanant et tu m'as dit : "c'est ton nouveau masque pour les cheveux ?" Mais ce n'est pas tout ! En rentrant dans le bus tu m'as faite tomber et tu m'as sortis : "les plus belles d'abord les moches après !" Et pour finir cette journée affreuse quand je t'ai dit alors tu le fais quand ton anniv ? Tu m'as lancé un regard glacial en me répondant : "Pourquoi ? Tu crois que tu es invitée ? Ma pauvre fille regardes toi tu es trop simple. Je ne veux pas que les gens croient que je t'aime bien !" Après tout ce temps tu as cru que j'étais encore ton amie jusqu'il y a peu et que tout le monde me traité comme le pire des monstres mais entre nous le démon c'est toi ! D'ailleurs maman pourquoi tu as demandé à Camélia et Élodie de s'éloigner de moi hein ?

Maman : Et bien quand j'ai appris tout ce que tu avais dit sur Pamela ça m'a mis hors de moi. Je voulais te faire endurer la souffrance qu'elle avait pu ressentir. Alors je leur ai fait du chantage en affirmant que j'allais dire à leurs parents que je savais qu'elles avaient eu 0 sur l'interro. Je vous avais entendu dans la voiture le jour où je vous ai cherché au lycée parce que vous terminiez plus tôt !

Moi : Et bien je vois d'où tiens Pamela ! De ce côté la vous êtes aussi horrible l'une que l'autre !

Voilà. Je suis partie de table en les laissant en plan j'avais déballé mon sac. Tout ce que j'avais sur le c½ur m'est venu d'un coup ! Au moins tout est dit je n'ai rien à me reprocher.

Dimanche 20 septembre plus tard

Nan mais je rêve elle pleure ! C'est moi qui pendant 1 an, voir plus ai souffert et c'est elle qui pleure ! Et bien sur ma mère la console alors que quand c'est moi, elle ne fait rien ! Pourquoi elle la préfère à moi ? Normalement il ne doit pas avoir de favoritisme dans une famille ! Mais vu que la mienne est spéciale je pense que c'est compréhensible ! Sinon à part ça j'espère que la fin d'année sera meilleure par ce que sinon je ne tiendrais pas dans ce monde de fous à quelques exceptions évidemment. Bref je vais me coucher tôt.

Lundi 21 septembre 10h34 en perm

Je crois que c'est la plus belle journée depuis longtemps. C'est normal, Pamela n'est pas là pour gâcher mon "bonheur" elle est malade (hier elle allait très bien). Une indigestion sois disant. Grâce à ça j'en ai profité pour me venger et l'humilier à ma manière. Rien de bien méchant en fait le prof faisait l'appelle et j'ai donc donner le motif de l'absence de ma s½urette :

Prof : Bon je vais faire l'appelle alors Pamela ?

Moi : Ah non monsieur à l'instant où je vous parle elle est au dessus de la cuvette, les yeux bouffis entrain de sortir son repas et vu l'odeur de ce matin je peux vous dire que ce n'est pas joli joli !

Prof : Un simple non présente aurait suffit Roseline pas besoin d'autant de précisions !

Mais c'était trop tard le fou rire général était lancé et puis ça ne m'a déplu. De temps en temps j'ai le droit de me lâcher aussi et de faire ma garce !! Heureusement pour moi le prof n'a rien dit de plus et a continué son appelle sans dire mon prénom à la place il a dit : C'est bon Roseline j'ai remarqué ta présence ! J'avais envie de lui dire : tant mieux pour toi je m'en fous ! Oh oh un surveillant prononce mon nom que ce que j'ai encore fait ?? Je vais chez la principale.

Lundi 21 septembre chez moi

Enfin je peux écrire après une journée mouvementée, j'en avais besoin. En fait quand je suis arrivée chez la principale pratiquement tous mes professeurs étaient présent pour parler de mon cas. Apparemment j'ai changé de comportement en mal. Pas non plus délinquante ou provocatrice mais je suis plus sur la défensive et je commence a faire le pitre comme ce matin. Alors ils voulaient parler avec moi pour savoir qu'elle était mon problème. Si je n'avais pas autant de respect envers les adultes je leur aurais répondu cash "mais vous le faites exprès ou quoi je suis dans une fasse critique de ma vie car ma pire ennemie est en réalité ma s½ur jumelle et je dois tout partager avec elle ! Ma mère la préfère et fait comme si je n'existais pas, je sais aussi que mon meilleur ami dont je suis encore légèrement amoureuse et lui épris de l'une de mes meilleures amies, que je vais devoir fêter mon anniversaire avec Pamela en clair que j'ai une vie de rêve quoi !! " Mais au lieu de ça j'ai tout simplement répondu :

Moi :Je suis chamboulée par tous les changements dans ma vie car ça fait bizarre d'être 4 chez moi et de devoir tout partager. Par ailleurs je m'excuse si je change souvent d'humeur et si je perturbe les cours je ferais attention pour ne pas déranger les autres avec mes problèmes personnels.


La principale : Très bien

Ma prof de mathématique : Tu peux nous en parler on n'est pas des monstres !

Mon prof de physique : Oui mais on n'est pas psychologue non plus !

Moi : Je n'ai pas besoin d'un psy je pense être plus normale que vous !

Et je suis partie en claquant la porte et tous les gens en salle de travail se sont précipités dans le couloir comme si j'étais une bête de foire . Après je suis allée récupérer mes affaires de sport pour le cours et pendant les deux heures je me suis faite questionner par pleins de gens très curieux. Puis la journée a suivi son cours à par en physique où le prof ne m'a pas accepté trop blessé de mes propos de la matinée, à la rigueur je m'en tape ! Mais que ce que je raconte ? Je ne suis pas comme ça tout ce qui se passe maintenant sera dans mon dossier à vie faut que je me calme ! Demain j'irais m'excuser de mon comportement de la veille. Le pauvre n'empêche... j'ai vraiment du le blesser oh et en même temps c'est lui qui a dit que j'avais besoin d'un psy alors que je suis tout à fait seine d'esprit alors il ne fallait pas me chercher !

Lundi 21 septembre plus tard

Heureusement personne n'a prévenu ma mère sur ce que j'avais dit ! Parce que sinon c'était la paire de claques direct, elle perd rapidement son calme. En plus elle n'aurait pas cherché à comprendre mes paroles surtout si le prof raconte sa version ! Que ce que je vais faire maintenant ? Comment les autres vont me regarder ? La principale, les professeurs, mes amis... Tous vont me prendre pour une folle et si c'était vrai, si j'avais besoin de consulter ? Le téléphone sonne, je cours avant que ma mère ne décroche :
Moi : Halo

??? : Bonjour je suis Mme Delarchand la principale du lycée Vincent Scotto je voudrais parler avec vous de Roseline.

Moi : C'est moi madame la principale.

La principale : Ah je ne t'ai pas reconnue, ta mère est là ?

Moi : Oui je vous la passe.

Trop tard mes efforts n'ont pas servis je ne pouvais pas lui raccrocher au nez. J'entends ma mère crier dans le combiné je ne sais pas ce que lui dit la principale mais à mon avis ce n'est pas pour lui dire que j'ai 20 de moyenne générale ! Si seulement c'était ça ! Ça y est elle a fini, elle hurle mon prénom comme une gardienne de prison je vais y aller.

Maman : ROSELINE !!!!!

Moi : Je suis là !

Maman : Que ce que je vais faire de toi ? Tu es renvoyée du lycée pendant une journée ! Tu te rends compte ? J'avais l'air d'une cruche devant ta principale quand elle m'a raconté l'épisode avec ton professeur ! Je n'étais même pas au courant tu trouves ça normal ? Je te signale que Pamela est dans le même cas que toi et elle n'en fait pas tout un fromage !

Moi : ...

Maman :Tu n'as rien à dire pour ta défense jeune fille ?

Moi : Si ! J'ai une panoplie d'arguments figure toi !

Maman : Tu oses me répondre sur ce ton alors que tu es déjà dans un cas difficile ! Tu l'aggrave sérieusement là !

Moi : C'est toi qui me demande je te réponds simplement ! Si tu ne m'avais pas menti pendant 18 ans de ma vie les choses seraient sûrement différentes aujourd'hui !

Maman :Tu oses insignifier que tout est de ma faute ?

Moi : Exactement !

Maman : Tu crois que ça a été facile de vivre avec ça ?

Moi : Et d'abord pourquoi toi et Pascal vous vous êtes quittés pour vous retrouver des années après et gâcher 4 vies : la mienne, celle de Pamela, mon faux père, et sa fausse mère hein c'est quoi ta réplique là ?!

Maman : J'ai trompé Frédéric avec Pascal et je suis tombé enceinte de vous. J'ai dit à Frédéric que j'étais enceinte de lui mais que d'un bébé. L'autre bébé, Pamela, est restée à la maternité. Comme la "fausse mère" de Pamela avait du mal à avoir des d'enfants j'ai dit à Pascal d'adopter le deuxième bébé. Ainsi je n'abandonnais pas ma seconde fille totalement. D'un autre côté je n'ai jamais oublié Pascal et lui non plus. Alors quand Frédéric et Mélanie se sont rendu compte de la supercherie ils sont partis. Ça fait 8 ans qu'on ne sait pas oublié et nous nous sommes remis ensemble il y a peu de temps car c'est mieux pour vous !

Moi : Ah oui tu vois les dégâts que ça cause aujourd'hui ? On se croirait en plein dans une série américaine ! C'est vraiment tiré par les cheveux ! Pourquoi ne pas avoir garder les deux bébés ? Ça aurait été tellement plus simple !

Maman : Pour que Pascal puisse élever une de ses filles !

Moi : C'est insensé !

Maman : De toute façon ce n'est pas la question ! Tu es renvoyée de ton lycée ! File dans ta chambre !

Moi : Encore une fois de plus tu évites le sujet mais c'est pas grave je vais dans ma chambre !

Elle m'énerve ! Ok je sais la vérité maintenant mais ça ne change plus rien ! Et Pamela ça ne lui fait rien ? Impossible ! Il faut que je lui parle savoir pourquoi elle m'a fait toutes ses crasses étant plus jeunes et pourquoi ça ne l'affecte pas cette situation ! Elle sort de la salle bain je vais sauter sur l'occasion !

Moi : Pamela faut que je te parles !

Pamela : Je n'ai rien à te dire moi !

Moi : Si beaucoup de choses ! Pourquoi tu m'as fait endurer des choses horribles ? Pourquoi ça ne te gène pas d'avoir changé de famille ?

Pamela : Je ne t'ai fais endurer que ce que tu méritais et pour ce qui est de changer de famille si ça m'a chamboulé mais pas au point de me faire virer de cours !

Moi : Je vois que les nouvelles vont vites ici ! Que ce que je mérites et en quelle honneur ?

Pamela :T'occupes laisse moi !
C'est marrant à chaque fois que je lui parles de ça elle se braque comme si je touchais un point sensible ! Je découvrirais qu'elle le veuille ou non le pourquoi du comment ! J'ai une idée je vais me renseigner au près de ses pimbêches qui lui servent d'amies ! Il me suffit de piquer le portable de Pamela, copier leurs numéros, et c'est dans la poche !

Lundi 21 septembre encore plus tard

Alors j'ai récupéré leurs numéros j'envoie un sms
 
- Salut c'est Roseline

Nan je vais aller chez Amandine directement sinon je n'aurais jamais de réponse !

Lundi 21 septembre 21h30

Je ne sais toujours pas pourquoi elle m'en veut même si j'ai réussi à m'introduire chez l'autre peste. Quand je suis arrivée c'est la mère d'Amandine qui m'a ouvert sans savoir qu'on n'était pas amies ( ça m'a facilité la tâche ) et je suis montée dans sa chambre et fermée la porte à clés pour qu'elle ne me renvoie pas dehors ( on ne sait jamais même si j'ai eu 19 en lutte l'année dernière ) et elle était tellement surprise de me voir qu'elle a loupé son trait d'eye liner ( oui à 19h00 du soir ) enfin bref voila la discussion :

Amandine : Mais que ce que tu fais là ? Comment tu es rentrée ?

Moi :Très simple ta mère m'a ouvert la porte !

Amandine :Tu... tu ve...veux quoi ?

Moi : J'ai une question à te poser tache de collaborer vite ! Pourquoi Pamela me déteste ?

Amandine : J'en sais rien !

Moi : Mauvaise réponse ! ( et j'ai tapé du point on aurait cru être dans un commissariat en plein interrogatoire )

Amandine : Mais je sais pas moi lâche moi la grappe !

Moi : Encore faux ! Tu sais tout alors crache le morceau !

Amandine : Mais je sais pas ! De toute façon si je le savais je ne te l'aurais pas dit !

Moi : Si tu me l'aurais dit je vais tellement de mettre la pression que tu vas tout m'avouer !
Amandine : Je suis encore chez moi et si je veux que tu sortes c'est très facile je cris !

Moi : Arrête tes conneries ça sert a rien de crier je vais pas te frapper non plus !

Amandine :Tu fous les jetons ! Ahhhhhhhhh au secours

Moi : Mais chut tes parents vont rappliquer !

A peine j'avais sortis ces mots que ses parents emboîtaient le pas dans l'encadrement de la porte en disant " oui on rapplique " !

Moi : C'est un malentendu je n'ai rien fait madame

Sa mère : Dépêche toi de déguerpir ou je préviens tes parents !

Moi : J'en m'en vais bonne soirée

Et je suis partie vite fait avant qu'elle n'appelle réellement mes parents sachant qu'en ce moment ça n'aurait pas été bien vu ! Je déraille complètement, pleins d'enfants apprennent qu'ils ont des frères ou s½urs cachés et il n'y a que moi qui en fait un drame plane-terre ! Si ça se trouve je suis folle ! Beaucoup sont enfants uniques et révérer d'être à ma place et moi je râle encore ! Je ne mérite pas tout ce que j'ai, finalement je ne vois que mon nombril et je suis égoïste de plus je ne vaux pas mieux que Pamela ! Ce n'est pas pour rien qu'on est jumelles, il fallait bien qu'on se ressemble dans un sens. Mais je ne veux pas être comme elle ! Je vais changer, il le faut je suis renvoyée de cours et j'ai manqué de respect envers mon professeur de physique sans oublier que je pète les plombs avec ma mère et que je vais chez les amies de Pamela pour ma satisfaction personnelle ! Le seul plan : ne plus adresser la parole a ma s....e et faire comme ci elle ne skater pas mon lit où elle a rajouté des flanelles roses. Avec des bouchons d'oreilles et un bandeau de nuit pendant que moi je me tape le canapé ! Si on aménagerait une nouvelle chambre se serait pas mal ! Je crois que je vais m'installer au grenier. Je vais en parler à ma mère en lui disant que ça améliorait nos relations vu qu'on ne serait pas dans la même pièce et que nos affaires ne seront plus mélangées ! Comme ça je pourrais faire ce qui bon me semble !

Mardi 22 septembre 11h25

Premier jour renvoyée, je suis seule, enfin ma mère a demandé à la voisine de passer de temps en temps pour jeter un ½il sur moi. Elle me téléphone toutes les heures Pascal m'envoie un sms pratiquement toutes les demi heures sans oublier que Pamela doit me prendre tous mes cours ( ce qui ne me déplaît pas ça lui fait plus de travaille ) Ah et elle a mis une camera dans le salon pour vérifier que je ne sort pas de la maison ! J'ai l'impression d'être une criminelle ayant un énorme casier judiciaire ! Ok je suis renvoyée de cours mais je n'ai pas besoin d'autant de surveillance ! En plus je suis une vrai fée du logis ( sans me venter ) j'ai passer l'aspirateur et la serpillière, la poussière, le linge, la vaisselle, ect... Même le repas pour ce soir un rôti avec des pruneaux confits ( et oui je suis également un cordon bleu ) ( ca va les chevilles ? ) alors si avec tout mes efforts ça ne s'arrange pas ! Oh encore ma mère elle appelle depuis 8h00 donc c'est la quatrième fois parce que je n'avais pas le droit de faire la grâce matinée. Mais plutôt de faire une lettre d'excuse pour Mr Bernard enfin bref je vais décrocher avant qu'elle ne s'inquiète :


Moi : Oui maman

Maman : Ça a sonné 6 fois j'ai cru que j'allais atterrir sur ta boite de messagerie que ce que tu trafiques ?

Moi : Je peaufine ma lettre d'excuse !

Maman : Oui je vais te croire car je ne peux pas en être sûre vu que tu es dans la cuisine !

Moi : Je peux aller dans le salon si tu préfères et tu peux aussi tracer mon mobile par précautions !

Maman : Arrête ton sarcasme je fais ça pour te remettre dans le droit chemin !

Moi : Je sais. Bon je ne veux pas que tu perdes ton travaille pour moi alors retourne bosser on se voit a 18h30

Maman :Tu as raison bisous

Moi : Bisous

Elle n'a pas confiance en moi ça s'entendait dans sa voix. Ca a toujours été pareil, comme si elle avait un dégoût envers moi. Peut être qu'elle a toujours su que Pamela viendrait vivre ici et que elle avait juste un désir c'était de la chérir et elle m'a mit de côté !! Qu'est ce qu'elle a de plus que moi ? Ok elle est plus jolie, mieux "foutue", populaire, elle a du style mais on a pas le droit d'avoir de préférence ! Maintenant je me demande comment la vie aurait été si elle avait choisi Pamela à la naissance et pas moi ! C'est une question à la quelle je n'aurais jamais de réponse !

Mardi 22 septembre plus tard

Elle a retéléphoné encore, et je suis bombardée de sms par Pascal même lui ne me fait pas confiance ! Heureusement Émeline aussi a téléphoné pour savoir comment j'allais ça m'a fait du bien. Après une semaine où elle a réglé le déménagement, les papiers, s'inscrire au lycée, récupérer ses affaires à l'internat ect... Elle a enfin commencé sa vie dans le même lycée que le mien, j'ai appris par Élodie qu'elle était déjà appréciée par tout le monde garçons/filles et qu'elle faisait de l'ombre à Pamela ! Ah et plusieurs lui ont déjà demandé d'aller aux cinéma à 2. Enfin bref cette fille me rendra toujours folle, sans le vouloir elle est la coqueluche de tout le lycée en quelques jours même moi après quelques semaines je ne connaissais pas tout le monde !

Mardi 22 septembre 18h3O

J'entends le moteur de la voiture de maman rentrer dans l'allée, et le bruit de la porte du garage, tout est prêt. Le rôti, le ménage, le linge et toute la maison astiquée !

Maman : On est là Roseline, où es-tu ?

Moi : Je suis là maman. Salut Pascal, Pamela !

Maman : Papa et ma s½ur chérie ça te passe à l'esprit ?

Moi : Oui ça m'a effleuré l'esprit, mais ça ne sort pas de ma bouche ! Enfin le dîner est prêt !

Pamela : On avait prévu d'aller au restaurant n'est ce pas maman, papa ?

Moi : Mais j'ai cuisiné pour vous depuis ce matin et j'ai tout lavé pour que ce soit propre !

Maman : Écoute Roseline une journée de dur labeur ça ne t'a pas fait de mal, j'ai dit qu'on allait au restaurant et je ne vais pas tout annuler juste par ce que tu as cuisiné on peut le manger demain !

Pascal : Carole elle a cuisiné toute la journée on pourrait honorer son festin !

Pamela : Le resto c'est meilleur qui te dit qu'elle ne veut pas nous empoisonner ?

Moi : Tu rigoles là ? Je ne me suis pas démenée pour vous et après tu goûtes une fourchette et tu tombes à la renverse tu es malade ou quoi ? Et même j'ai une tête d'assassin ? Je ne tuerais pas une mouche !

Pamela : En attendant on ne va pas changer nos plans pour toi !

Maman : Si tu veux pas venir Roseline on ne t'y oblige pas tu sais.

Moi : Ça j'ai bien compris ! Je me fait chier à cuisiner pour vous toute la journée je fais tout propre pour vous faire plaisir et après vous en avait rien à faire, le restaurant c'est mieux ? Tu sais quoi j'ai juste une envie c'est de claquer la porte et partir mais je vais plutôt me changer vite fait bien fait et je viens avec vous mon rôti pas de souci poubelle c'est ça que vous voulez de toute façon !

Pascal : Calme toi Roseline on mangera ton repas demain

Maman : Laisse tomber Pascal elle est bornée bon tu viens alors ?

Moi : Oui on y va !

Et direction le restaurant pour une soirée "famille" qu'est ce qui m'a pris ? J'aurais mieux fais de prendre le plan A : claquer la porte et rester à la maison ! On est arrivés !

Serveur : Bonjour mesdames, monsieur dit donc c'est sortie en famille enfin vous emmener une amie nan ?

Maman : Qui donc ? C'est mon mari, et mes deux filles !

Serveur : Je suis confus j'aurais pariée que la blondinette était une amie ! Alors voila votre table !

La blondinette ? Mais c'est moi !!!! Une amie !!! Je suis enfermée dans les toilettes depuis 10 minutes rien à faire si ils y en a qui attendent dehors !! C'est la pire chose que l'on pouvait me dire, que je ne leur ressemble pas !! Oui Pascal est chauve et ma mère a les cheveux châtains comme Pamela mais d'habitude on a toujours dit qu'on avait les mêmes yeux et un nez similaire !! En fait ce n'était que des mensonges!! Si ça se trouve toute ma famille était au courant de la supercherie et ils disaient ça comme ça ! Finalement peut être que je ressemble plus à Pascal !!

Mardi 22 septembre encore aux toilettes

Je pleure, et j'ai les joues mouillées mais j'entends une voix familière c'est ,c'est Pamela !!

Pamela : Roseline sort de là, allez c'est pas grave c'est juste une couleur de cheveux papa avait les cheveux blonds mais maintenant c'est logique il est chauve et puis on ne ressemble pas forcement à ses parents !

Moi : Il a dit que je n'étais pas de cette famille !!

Pamela : Mais on s'en fout de son avis nous on le sait ok ! Allez sort s'il te plaît on va commander le repas vient !

J'ai tourné la clé dans la serrure et je suis sortie des cabinais. Les autres femmes qui faisaient la queue m'ont dévisagé du regard mais à ce moment là, je m'enfichais Pamela avait été gentille. Tellement sympathique et douce ! J'ai séché mes larmes et on est retournées dans la grande salle !

Mardi 22 septembre 21h36

Quand on marchait pour retourner dans la salle j'ai entamé une discussion avec Pamela :

Moi : Ça m'a touché ce que tu as dit tout à l'heure.

Pamela : Quoi la famille et tout ça ?

Moi : Oui

Pamela : C'était du blabla pour que tu sortes j'aurais eu l'air de quoi moi avec toutes ces femmes qui attendaient ! C'est maman qui m'a envoyé te chercher !

Moi : Je me disais aussi que tu ne pouvais pas t'empêcher de cracher ton venin ! Moi qui était prête à te dire merci du fond du c½ur et qui croyais que tu était une chic fille. Mais rien du tout en fait, ce n'était qu'une apparence trompeuse c'est ça ton problème tu es fausse !

Pamela : Si j'avais su j'aurais juste dit "viens sinon maman t'en voudra", ça m'aurait évité ton long discourt !

Moi : Oui change de discussion !

Puis on est arrivé à notre table !

Mardi 22 septembre 23h00 à la maison

Le dessert est arrivé et le serveur a dévoré des yeux Pamela. Ca m'insupporte qu'on dévisage quelqu'un comme ça surtout qu'il avait l'air de la prendre pour sa "chose". Alors même si c'est elle, je lui ai mis un cou de coude :

Pamela : Aie que ce que tu as ?

Moi : Le serveur, il te reluque la poitrine depuis 10 minutes.

Je m'attendais à une réponse du style "et alors c'est que je plais" mais là, ça m'a choqué :

Pamela : Monsieur le serveur s'il vous plaît

Serveur : Oui mademoiselle ( il a sifflé )

Pamela : Tu veux ma photo ? Ma s½ur t'a vu me mater depuis un bon moment !
T'a crus quoi ? J'ai 17 ans et tu en as plus de 30 alors t'arrête direct ! De toute façon on s'en va, vous pouvez vous le mettre où je penses votre pourboire !

On s'est dirigés vers la voiture et pendant le trajet j'ai lancé :

Moi : Waouh j'aurais jamais pensé ça de toi !

Pamela : Nan mais attends il a cru que j'étais une pute ? Heureusement que tu me l'as dit.

Moi :T'inquiète même si c'est toi comme il te regardait avec des yeux affamés là ça m'a soûlé. Moi, je n'aurais pas apprécié alors c'est pareil pour les autres !

Pamela : C'est sympa...

Moi : De rien

Punaise cette soirée était dingue, je n'ai pas tout compris !! Pamela a plusieurs personnalités ! Si seulement la meilleure partie d'elle ressortait au quotidien ! N'empêche ni moi ni elle n'a voulait dire merci on la fait comprendre sans vraiment prononcer le mot. C'est comme moi quand je dis Pamela au lieu de s½ur pourtant elle, elle l'a bien dit et ça m'a fait plaisir !

Mercredi 23 septembre 11h36

Ce matin changement radical de Pamela bon j'y suis un peu pour quelque chose mais ce n'était pas volontaire explication :

Pamela : Ahhhhhhhh !!

Moi : Qu'est ce qu'il se passe ? Il y a une araignée où ça ? Où ça ? ( j'avais un balais entre les mains )

Pamela : Mon jeans de chez Cache-Cache il a rapetissé ! Tu n'y serait pas pour quelque chose par hasard ?

Moi : Heuu ( j'ai réfléchis 2 bonnes minutes et bingo ça m'est venu ) Ah je crois que je sais hier quand j'ai fais le linge j'ai pris soin de faire une machine juste avec tes affaires comme tu le recommandes à maman et donc j'ai lavé sur 3O° à cause de la dentelle et tout mais j'ai pas fait attention à ton jeans !

Pamela : Mais tu te rends pas compte mon jeans il faut le laver à la main !!

Effectivement il avait déteint et rapetissé... mais détint sur quoi ?

Pamela : Mais c'est mon petit haut de chez Jennifer c'est quoi cette couleur bleu délavé ?

Moi : Heu je crois que ton jeans a délavé sur ton haut...

Pamela : Si je pouvais t'étrangler je le ferais mais je veux pas finir en prison pour toi !! Je te hais Roseline, je te hais !

Bon d'accord c'est ma faute mais c'est sûr que elle, comme elle ne fait rien, c'est impossible qu'elle fasse des erreurs ! La prochaine fois je ne ferais que mon linge !

Mercredi 23 septembre plus tard

Je rattrape mes cours il y en a beaucoup...

Mercredi 23 septembre 17h45

Réunion de famille :

- Parler des vacances
- Parler de la fête d'anniversaire
- Parler du lycée
- Parler de mon comportement

Alors c'est parti pour 2 bonnes heure je ferais le débrif après !

Mercredi 23 septembre 19h30

C'est ce que je disais deux heures pour parler de choses futiles qui peuvent être abordées autour du dîner mais chez nous il faut faire une réunion ! Enfin bref ça a été de nouveau pour ma pomme comme d'habitude :

Maman : Bon si je vous ai réuni, c'est pour parler de plusieurs sujets.

Moi : Mais maman on est obligés de se réunir comme ça pour en parler ?

Maman : Oui point final, d'ailleurs on va commencer par les vacances de noël qui a une idée ?

Pamela : Une station balnéaire avec spa jacuzzi massage ect... c'est chouette on y va chaque année avec papa !

Moi : Oui mais nous on part à la montagne dans un chalet pour faire des randonnées et voir les paysages !

Pascal : Du calme les filles si on faisait quelque chose de complètement différent pour qu'il n'y ai aucune préférence.
Maman : Voyons Pascal c'est ridicule on va faire la bal néo si vous faite ça chaque année

Moi : Et la montagne alors ?


Maman : Roseline la montagne on la vu et revu !

Moi : Si on ne va pas au même endroit c'est toujours différent !

Pamela : Pour faire quoi ? Se lever tôt pour aller marcher et transpirer ? Alors que l'on pourrait se faire chouchouter ? Très peu pour moi !

Moi : Ça m'étonne pas de toi !

Maman : Roseline !

Moi : Oh c'est bon !

Pascal : Si on allait dans une station balnéaire à la montagne ça plairait à tout le monde ?

Maman : Bonne idée Pascal au moins chacun fera ce qu'il veut

Moi : Oui ça me convient

Pamela : Tant qu'on s'occupe de moi c'est approuvé aussi

Maman : Ok ! 1er sujet bouclé ensuite votre fête d'anniversaire

Moi : A ce propos on est toujours obligées de la faire ensemble ?

Maman : Oui Roseline on a déjà loué la salle des fêtes pour le 03 octobre.

Moi : Une soirée pyjama chacune de notre côté c'était bon aussi !

Pamela : Parle pour toi on va avoir 18 ans c'est pas rien !

Maman : Elle a raison c'est une grosse fête soyez contente qu'on ne vous inflige pas la famille !

Pamela et moi : Tu marques un point

Maman : Donc il faudrait voir pour les cartons d'invitations, le nombre d'invités, ce que vous voulez manger, l'ambiance et tout le tralala

Pamela :Tous les terminales ça rentre ?

Pascal : Pamela tu vois un peu grand

Pamela : J'ai énormément d'ami(e)s !

Moi : Oui qui viendront juste pour le buffet

Pamela : Pfff mais on a un nombre limité ?

Maman : Ça dépend il y a combien de terminales ?

Pamela : Je sais pas plus d'une centaine

Maman :Alors c'est accordé la salle est assez grande
 
Pascal : Carole !

Maman : Mais quoi ? Si ça leur fait plaisir, elles auront 18 ans !

Pascal : Bon d'accord mais on a pas budget illimité

Pamela : Justement ! Alors il faut faire attention pas besoin de chichi sur le buffet le plus important c'est ma tenue le DJ et la déco !

Moi : Tu veux qu'on se retrouve avec quelques légumes à croquer et deux sachets de cacahuètes qui se battent en duel ?

Pamela : On voit la gourmande !

Moi : Je ne pense pas qu'à moi pas besoin d'une robe de gala et d'un maquillage pro privilégie la cuisine

Pamela : Hors de question le plus important c'est que je sois la reine de la soirée

Moi : Nous !

Pascal : Bon alors les filles pour vous mettre d'accord on fera pas trop de décor et on demandera à Stéphane de faire la musique. Ce sera comme votre cadeau comme ça le budget restera plus pour l'apéro géant et la tenue c'est bon ?

Pamela et moi : Oui papa, Pascal

Maman : Roseline !

Moi : Quoi encore ? Papa c'est pas encore automatique !

Maman : Fait attention bon sujet suivant le lycée comment ça se passe ?

Pamela :Très bien

Maman : Roseline tu peux en dire de même ?

Moi : Bien sûr

Maman : Pardon jeune fille ? Tu plaisantes ? Tu viens de terminer ton jour d'exclusion et tu vas me dire que tout est très bien ?

Moi : Et bien à part cet incident tout va très bien !

Maman : Non mais je rêve

Dring, dring

Maman :Tu es sauvée par le gong on mange vers 2Oh00

Effectivement pour une fois je remercie le téléphone ! Jusqu'à que je sache qui était au bout du fil. La directrice du lycée ce qui par ailleurs a enchanté ma mère. En gros elle lui disait que j'avais intérêt a être irréprochable demain et ceci et cela ... Évidemment ma mère m'a fait un serment en me disant que je devais me tenir à carreaux ! Je vais commencer tout de suite en me couchant tôt !

Jeudi 24 septembre SVT

Ce matin j'étais levée avant tout le monde pour préparer le petit déjeuner. J'avais la salle de bain pour moi et j'ai pris mon bus seule pour arriver en avance et présenter mes excuses à tout le monde ! Ça a plu car mon professeur s'est lui aussi excusé en disant qu'il aurait dû utiliser d'autres mots. Voilà tout est bien qui fini bien comme dirait le dicton. Allez go pour un test en anglais youhou !

Jeudi 24 septembre à la cantine

C'est marrant comme les gens parlent dans votre dos quand vous n'êtes pas là ! Pamela en a profité pour m'enfoncer évidemment mais je m'en fiches. Et mes amies aussi s'en fiche royalement que j'ai été virée 1 journée. A leurs yeux je suis toujours la même et c'est tout ce qui compte ! Pour l'instant en plus on est toutes réunies Émeline y compris alors je nage dans le bonheur ! Ohoh mon nom sonne de nouveau dans cet haut parleur mais j'ai rien fais cette fois ci !!

Jeudi 24 septembre à la maison

Ouff je peux souffler. Qui aurait cru que c'était pour me féliciter qu'on m'appelait ? J'ai eu 20 en anglais et j'ai été "sage" toute la matinée alors ils étaient contents. Comme quoi je peux me tenir mais quand j'ai dis ça à ma mère au lieu d'être fière elle m'a répondu sèchement : "et alors ? Encore heureux que tu te sois excusée de toi même et que tu es une bonne note tu veux une médaille en prime?" Si c'était Pamela je veux bien mais ma mère qui me parle comme ça je n'en reviens toujours pas !! Elle est vraiment odieuse !! Je savais bien que Pamela ne pouvait pas être comme ça d'elle même c'est dans les gènes heureusement moi j'ai les gènes de Pascal ! D'ailleurs peut être que lui sera content de mon 2O espérons en tout cas !

Maman : Diiinnnner !!

Moi : J'aaarrrivve ! Coucou Pascal

Pascal : Coucou Roseline ça a été aujourd'hui ?

Moi : Oui j'ai eu 20 en anglais et la principale m'a félicité.

Pascal : Mais c'est génial bravo pour tes efforts

Moi : Merci pa !

Pascal :Tu m'as appelé papa ?

Moi : Je crois bien enfin pa ça te va ?

Pascal : Merci !

Maman : Tu pourrais demander à ton autre fille si sa journée s'est bien passée !

Pascal : Évidemment laisse moi le temps et puis tout va bien pour elle je n'ai pas à m'inquiéter !

Maman : Oui mais ça fait toujours plaisir !

Moi : C'est toi qui dit ça ? Et moi la dernière fois quand tu lui a dit "ça c'est bien passé ma chérie ? Ah non pas toi Roseline" Punaise applique tes conseils à
toi même !

Maman : Tu t'es peut être améliorée au lycée mais là tu es toujours insolente que vais-je faire de toi ?

Moi : Tu devrais te poser des questions ! Si je ne te réponds sèchement qu'à toi c'est qu'il y a une raison !

Maman : Je voudrais bien savoir la quelle dans ces cas là !

Moi : Il y en aura trop !

Maman : Bien sûr mange et tait toi !

Moi : C'est ce que je vais faire je préfères garder ma salive pour des gens que j'apprécie

 

Tags : JDR